Retour sur Aldébaran tome 3
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 16 Octobre 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Scénario et dessin : Leo

La planète Aldéraban est située à 64 années-lumière de la Terre. Découverte en 2047, cet astre possède une atmosphère suffisamment pure pour y installer une colonie de 1500 humains. Si dans un premier temps, il était prévu que l'astronef "Johannes Kepler" multiplie les allers-retours entre la Terre et Aldéraban, les premiers colons seront aussi les derniers. Tous les vols stellaires ont échoué depuis plus d'un siècle, sans doute à cause de la technologie instable permettant de dépasser la vitesse de la lumière. Ces 1500 colons ont donc dû se débrouiller seuls et former une nouvelle société qui tombera vite dans tous les extrêmes. Kim Keller est une enfant des étoiles et l'une des premières à regagner la Terre lorsque les communications reprennent avec la planète bleue. Après avoir obtenu son diplôme de biologie, Kim parcourt l'univers, tout d'abord sur Beltégeuse (un groupe de colons y est en danger) où elle rencontrera l'amour et de cette relation naîtra une petite fille, Lynn (mi-humaine mi alien). Ensuite, Kim sera mandatée par une mystérieuse organisation pour une expédition sur la planète Antarès afin de livrer un rapport sur ce lieu, qui pourrait devenir une nouvelle colonie terrienne. Après bien des turpitudes, Kim est chargé par le père de Lynn d'établir une première phase de rapprochement entre sa race et les humains. Retour sur Aldébaran est la suite de la série Antarès. Une équipe de scientifiques est chargé d'étudier un mystérieux cube sur la planète Aldéraban 4, comportant une porte quantique. En entrant la bonne équation, cette porte permettrait de se téléporter instantanément vers la planète désirée.

Ce cinquième cycle des Mondes d'Aldébaran ne comporte que trois parties. Est-ce parce que Leo en a eu lui-même assez de cette histoire ? Nous attendions également davantage de l'association du dynamique duo Kim et Manon. Non pas que cette fin de Retour à Aldébaran, ou de toute la trilogie, soit si décevante. Certainement pas. Dans ce cycle, vous restez fasciné jusqu'à la fin par les biosphères étranges, les événements énigmatiques et le nombre croissant de personnages. La question clé sur la planète Samarlis, où Kim et compagnie sont bloqués par le sabotage de la porte entre les deux mondes : vont-ils encore retourner à Aldebaran ? Pas si excitant en fait, parce que vous supposez bien sûr qu'ils vont s'échapper à nouveau. Mais cette fois, ce n'était pas la faute de Kim ou de Manon. Plus que jamais, elles sont passives, paralysées par la nécessité, un jouet de forces supérieures qui s'amusent littéralement de cette situation. À part les protagonistes de l'histoire elle-même, ce n'est pas aussi amusant pour leurs lecteurs si les héros ne peuvent plus être des héros. Le grand nombre de protagonistes n'aide pas non plus : ils se distinguent à peine. En raison du manque d'action, cet album contient beaucoup de discussions. Il est peut-être temps pour Kim et Manon de revivre leurs propres aventures séparément. Pour Kim, une nouvelle planète attend d'être découverte : celle des Tsaltériens, où sa fille a été emmenée. La relève en matière d'héroïsme est déjà assurée avec elle. Les dessins de Leo s'avèrent dans la lignée des précédents cycles, offrant une galerie de personnages téméraires, un bestiaire surprenant, et une planète primaire totalement inconnue.

VERDICT

-

Retour sur Aldéraban se clôture finalement beaucoup plus rapidement que nous aurions pu le penser de prime abord. Kim et Manon se retrouvent sur une planète lointaine où une force supérieure semble s'amuser avec elle. Les questions sur la planète Samarlis ne seront pas toutes réglées alors que Kim part déjà vers une autre destination ...

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés