Jagaaan tome 10
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 02 Septembre 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Muneyuki Kaneshiro        
Dessin : Kensuke Nishida

Jagaaan (Jagaaaaaan) est une série toujours en cours de parution au Japon et qui a connu douze tomes à ce jour aux éditions Shogakukan. Shintarô Jagasaki est un policier médiocre travaillant dans un petit poste de quartier. Il passe ses journées à se faire humilier par les voyous et ses collègues du commissariat, il ne montre pas non plus assez d'autorité à sa petite amie avec qui il vit. Pourtant, un sentiment d'oppression l'écrase, il ne sent aucune perspective dans sa vie et il n'a pas la volonté de changer. Mais un jour, après une pluie bizarre de grenouilles, les gens qui l'entourent commencent à se transformer et deviennent d'horribles créatures assoiffées de sang. Les grenouilles ne sont que des parasites prêts à se glisser dans le système nerveux des hommes pour prendre possession de leur subconscient. Si Shintarô est également infecté, le symbiote qui a envahi son corps est toujours à l'état larvaire de têtard, donc incapable d'affecter le cerveau de son hôte. Le garçon découvre bientôt qu'il possède des facultés extraordinaires lui permettant de transformer ses membres en armes à feu redoutables, devenant Jagaaan celui qui est prédestiné à libérer l’humanité de la peste tombée du ciel. Sur le chemin, sa volonté sera conduite par un étrange hibou qui parle, Doku , et il comprendra qu'il n'est pas le seul à avoir développé des super pouvoirs liés au parasite tout en préservant l'usage de la raison.

Ce dixième tome inaugure un nouvel arc débutant cinq mois après que Jagasaki ait été traîné dans la boue et qu'il a coupé les ponts avec son ancienne vie. Le volume commence fort avec l'attaque d'un bus par un trio de clowns détraqués et un Jagaaan de retour dans son rôle de justicier anti-héros désabusé (qui agit dans l'ombre). Mais malgré cette impression de nouveauté, on retrouve rapidement le Deader Land, d'abord dans les flashbacks puis vraiment, ainsi qu'Airi dont la trajectoire amoureuse pourrait bien croiser celle de Jagasaki dans les tomes à venir... c'est suggéré sans être affirmé. Mais... comment donc ?!? Et puis il y a d'autres personnages qui font leur réapparition, car "dans un monde qui ne tourne pas rond, les malfrats sont légion". En tout cas, malgré un nouveau personnage très intéressant au générique (un semi-Détraqué qui élimine toutes les personnes qui pourrait le mener à Jagaan), la plupart sont de vieilles connaissances et ce tome redistribue les cartes de façon inattendue, si bien qu'il nous tarde de lire le tome 11 !

VERDICT

-

Jagaaan change de cap avec ce nouveau volume évoluant cinq mois après les évènements précédents. Désireux d'exécuter sa vengeance, le héros n'a jamais été si loin de gagner le côté obscur.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés