Army of Darkness vs Reanimator
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 27 Novembre 2020
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Jim Kuhoric
Dessin : Sanford Greene et Nick Bradshaw

Ash se retrouve dans un asile américain dans les années 1920, suite au carnage de Prixbas, et rencontre un jeune médecin étrange nommé Herbert West. Si le nom vous semble familier, West est obsédé par la réanimation des morts à tout prix et convoite le Necronomicon. Mais il n'arrive tout simplement pas à trouver des cadavres suffisamment frais. C'est la Nouvelle-Angleterre de HP Lovecraft - et sa courte histoire originale étrange comme source. Cette collection comprend les quatre numéros de cette équipe titanesque ainsi qu'une galerie de couvertures complète.

Army of Darkness ayant un croisement avec Reanimator est une histoire que nous ne pensions pas honnêtement voir ou penser que cela fonctionnerait parce que les styles d'histoire étaient très différents. Eh bien, Dynamite Entertainment a certainement prouvé le contraire. Leurs comics croisés sont connus pour être différents, excitants et efficaces, quels que soient les personnages qu'ils tentent de combiner. Ce titre maintient définitivement cet élan et plus encore. La rencontre entre Herbert West de «Reanimator» et Ash fonctionne vraiment dans une sorte de «couple étrange». C'est ici que l'écriture s'associe très bien au dessin parce que les plaisanteries de la marque Ash sont toutes là, mais la façon dont l'artiste le montre en train d'affecter West est fantastique parce que c'est à ce moment-là qu'ils ont vraiment utilisé de superbes expressions faciales. En termes de scénario, ce crossover parvient à être hilarant mais sombre et comique, en même temps plein d'action. Rahner parvient vraiment à conserver les qualités qui rendent le personnage d'Ash si populaire et à les traduire sur la page. Cela ne veut pas dire que West ne tient pas sa part du contrat parce qu'il le fait. Il est à peu près le ying équilibrant le yang Ash dans cette histoire et cela aide l'action à s'équilibrer ensemble. Le dessin ici est parfait. Un moment sanglant et plein d'action, le suivant sombre avec un sentiment de terreur qui court partout. C'est intéressant quand un artiste est capable de transmettre autant de choses avec juste une expression faciale ou une utilisation divine des ombres et c'est ce que nous obtenons ici. Lorsque l'action reprend et que tout va en enfer, l'art se maintient plus que possible.

VERDICT

-

Dans l'ensemble, si vous êtes fan de l'une ou l'autre des franchises, c'est certainement un titre qui vaut la peine d'être choisi. L'auteur rend justice aux deux sagas et donne vraiment aux deux personnages leurs propres voix et personnalités entièrement séparées.  Un bon achat pour les fans, même quatorze ans après sa sortie américaine ...

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés