La Chute tome 2
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 13 Janvier 2021
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Jared Muralt

Lorsque nous avons découvert le premier album de la série La Chute en mars 2020, nous parlions à peine de Corona et de Covid-19. C'est différent aujourd'hui, après deux confinements. Ce deuxième tome contient les chapitres 4 à 6 de la série. Liam quitte la ville avec ses enfants Max et Sophie, où il ne leur reste que la mort, la violence et le chaos. Il est donc grand temps de partir. Ils veulent trouver refuge chez leurs grands-parents dans les Alpes. Une idée tout à fait utopique et romancée, qui semble être la seul espoir auquel la petite famille peut s'accrocher maintenant. Menacée par des chiens devenus fous et à la recherche de nourriture, Sophie entend un cri venant de l'étage supérieur de la maison. Une fois au sommet, sans craindre la contagion, elle attrape le bébé qui pleure qu'elle trouve à côté de ses parents décédés du virus. Maintenant à quatre, ils parviennent à s'échapper, mais c'est loin d'être aussi facile qu'ils l'espéraient. Le père Liam est blessé lors d'un affrontement violent avec un groupe armé brutal. Plus sérieusement qu'il ne veut l'admettre à ses enfants. Lorsque la famille découvre une sorte d'avant-poste dans un petit village de montagne, Liam est déjà inconscient. Cependant, il y a peu de signes de compassion ou d'aide de la part de la population. La loi du chacun pour soi prime et la brutalisation de la société est on ne peut plus claire, ayant supplanté l'humanité.

Après le déclenchement de la pandémie Corona, il nous a fallu un peu de temps pour aborder ce deuxième volume de La Chute. Jared Muralt nous a beaucoup touché au début de son histoire, en vous parlant d'une sorte de bulle dans laquelle Liam, Sophie et Max évoluaient Comme s'ils essayaient de bloquer l'existence du virus, de la mort et du chaos qui les entoure en restant proches les uns des autres et en ayant une petite touche de normalité. Dans ces chapitres 4 à 6, la réalité les rattrape rapidement. Ils sortent de leur bulle, de leur environnement familier, pour entrer dans un monde (montagneux) sans ménagement, qui, dans son idylle actuelle, est marqué par une violence féroce et des jeux de pouvoir égoïstes. Même la petite famille paisible n'est finalement pas épargnée par la violence. Pourtant, l'espoir demeure. Les dessins de Muralt sont fantastiques. Caractérisés par des traits très fins, ses panneaux se remplissent d'épais flocons de neige sans contour dans des paysages montagneux hivernaux solitaires. Avec des gros plans de ses personnages centraux dont les émotions sont clairement lisibles sur leurs visages et toujours colorés de couleurs douces qui apaisent notre âme durant la lecture. Son jeu de couleurs pastel se joue en grande partie dans le domaine du rose, du violet, du beige et du gris. Muralt utilise des projecteurs parfaitement placés pour éclairer les points centraux de l'action. Même si les paysages urbains de l'artiste ont manqué dans ce volume, son travail artistique est formidable.

VERDICT

-

Après avoir lu La Chute, nous pensions que l'histoire allait se terminer avec ce deuxième volume. Mais ce n'est pas le cas, parce que l'histoire de la famille n'est pas racontée jusqu'au bout. La sécurité apparente s'est dissoute entre-temps et nous espérons vraiment que les choses vont revenir à la normale. Tout comme nous souhaiterions que le déclin décrit par Jared Muralt ne deviendra pas réalité. Ici, dans notre monde, dont la normalité, comme nous l'avons connu depuis la Covid 19, peut aussi éclater comme une bulle de savon. Et soudain, le monde est un endroit différent. La question demeure: qu'est-ce que l'humanité en réalité ?

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés