Yawara ! tome 2
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 27 Novembre 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Naoki Urasawa

S'il n'y avait pas l'obsession de son grand-père, la vie de Yawara coulerait sur les traces normales de l'adolescence. La protagoniste du manga de Naoki Urasawa, en fait, n'est apparemment rien de plus qu'une étudiante normale qui aime faire du shopping avec ses amis et rêver au grand amour. Cependant, Yawara doit conquérir cette normalité bec et ongles, tourmentée comme elle l'est par un grand-père qui l'a élevée au pain et au judo et rêve d'un avenir radieux pour elle et même d'une participation aux Jeux Olympiques ! Jigoro Inokuma, septième dan de judo et vainqueur du titre national pendant cinq années consécutives est un vieil homme vif et pétulant qui interfère dans la vie de sa petite fille de toutes les manières imaginables pour réaliser le rêve de la transformer en championne de judo, allant même jusqu'à manipuler un match et lui trouver une rivale ! Yawara, cependant, semble hausser les épaules et échapper à l'ingérence de son grand-père, tente de vivre son adolescence sans que le judo puisse s'immiscer. Mais tout espoir de normalité est ponctuellement anéanti, en partie à cause de la main de Jigoro et en partie à cause du destin, qui la met toujours à l'épreuve et l'oblige à montrer sur ses grandes compétences de judoka, jetant tous ses rivaux à terre. Le résultat est une intrigue pleine de malentendus, de personnages et de moments hilarants : Yawara tombe amoureuse d'un idole puis du manager de sa rivale Sayaka, mais ce sera la rencontre avec une journaliste sans le sou pour changer son destin et révéler à tous qu'elle est une petite championne.

Créé par Naoki Urasawa entre 1986 et 1993, lauréat du prix Shogakukan en 1990, Yawara ! arrive en France grâce à Kana des décennies après ses débuts dans son pays. Grâce à son extraordinaire succès, l'œuvre a bénéficié d'une longue adaptation en anime ainsi que d'un film. Bien que la dynamique et les dessins eux-mêmes puissent sembler un peu démodés pour un lecteur moderne habitué aux rythmes et aux actions spectaculaires de la dernière génération de manga, après un départ lent, grâce à l'introduction de gags amusants et de nombreux personnages, l'intrigue acquiert de la profondeur et du dynamisme, en impliquant de plus en plus la lecture. Les scènes de combat sont dessinées avec précision et les termes sportifs sont expliqués avec des notes précises. La protagoniste, éternellement suspendue entre les feux de la rampe et la normalité, tourmentée par son grand-père et son amour-haine pour le judo, est une fille dans laquelle toute adolescente peut se refléter. Très claire et authentique, elle suscite la tendresse lorsqu'elle tombe amoureuse et l'admiration lorsqu'elle bat ses adversaires. Elle mériterait la médaille du mérite juste pour avoir su supporter son vieux grand-père et toutes ses machinations ! Dans ce second tome, nous retrouvons le quotidien de notre héroïne "Yawara" qui cherche toujours à mener une existence de simple lycéenne, ainsi elle choisit d'organiser un match d'exhibition contre l'actuel championne du Japon et  faire exprès de perdre pour faire disparaître l'intérêt des médias sur elle mais les choses ne se passeront pas comme prévues.

VERDICT

-

Le manga qui a consacré Naoki Urasawa est un mélange parfaitement réussi de romance, d'humour et de compétition. C'est un ouvrage simple, sans grandes prétentions mais avec la véritable intention de divertir le lecteur et de montrer la puissance et la force que même les gens normaux possèdent. Un bon second tome avec toujours autant d'humour et de quiproquos, ainsi qu'un côté anti-manga de sport traditionnel et anti-comedie traditionnel toujours d'actualité.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés