FRNCK tome 7 : Prisonniers
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 04 Septembre 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Olivier Bocquet 
Dessin : Brice Cossu 
Couleurs : Yoann Guillo

Résumé : Tout commence par un avion détourné par des pirates de l'air aussi dangereux que maladroits... Au moment de survoler le volcan d'Haltefou, l'appareil disparaît subitement dans un trou spatio-temporel et s'écrase en pleine préhistoire ! Les survivants construisent un camp fortifié pour se protéger des nombreux prédateurs sous la férule de Krauss, le chef autoproclamé, qui fait régner une discipline de fer sur les habitants du camp. Un jour, un couple avec un enfant de cinq ans décide de fuir cet enfer, préférant la liberté dans une nature hostile à un semblant de sécurité dans une véritable dictature...

Un épisode un peu particulier.  Bon, intéressant, mais quand même particulier. D’abord il faut passer quelques pages pour comprendre la logique de l'épisode, vu que l’album commence en 1962. Ensuite il faut adhérer au principe de la temporalité contrariée qui prévaut désormais dans cet univers. Enfin, Olivier Bocquet a choisi de ralentir (un peu) le fil rouge de la série. Attention : le récit reste prenant, bien mené ! Les péripéties inhérentes au récit demeurent aussi nombreuses que rigolotes. En revanche le déroulé de l’histoire centrale semble ralentir un peu en cette (presque) fin de troisième cycle, alors que paradoxalement Olivier Bocquet avance ses pions narratifs. Curieux d'avoir le sentiment de progresser dans l'histoire tout en reculant pour se poser encore plus de questions. Quelque chose a également changé dans le dessin, toujours aussi beau, construit, dynamique, expressif à souhait de Brice Cossu. (Un peu) moins foufou, plus en retenue, son trait semble à présent plus sage moins nerveux. Plus posé, presque calme. L’album de la maturité probablement ! Le récit continue d'être fort en humour et en émotions. En particulier lors de la séquence finale, puisqu’il est possible d’écouter en même temps, via un QR code intégré dans la page, l'extraordinaire chanson Feeling Good chantée par la grande Nina Simone. Idée interactive simple, plutôt gonflée pour un album a priori destiné à une jeunesse plus réceptive à d'autres chants de sirènes ! A partir de là, plus rien n’a d’importance. Tout peut bien arriver, Nina est là, Nina pourvoit !

VERDICT

-

Un pas en avant, un pas en arrière, la valse temporelle de la série FRNCK continue dans un tome très réussi. La trame devient de plus en plus complexe mais finit par apporter une certaine logique à tous ses allers-venues.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés