The Alexis Empire Chronicle tome 2
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 04 Novembre 2020
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Oeuvre originale : Akamitsu Awamura
Dessins : Yu Sato
Character design : Tamagonokimi

The Alexis Empire Chronicle (Waga Gyouyuu ni Furueyo Tenchi - Alexis Teikoku Kouryuuki) est une série toujours en cours de parution au Japon et qui a connu quatre tomes à ce jour aux éditions Square Enix.  La bravoure de l'incomparable Grand Empereur Léonate le Premier a été évaluée comme une vérité universelle. Cependant, dans sa jeunesse, avant d'unifier le continent, il n'était qu'un jeune rustre maladroit, sa patrie lui a été volée et il a été marqué du nom infâme de «Nosferatu» (prince suceur de sang). C'est l'histoire d'une grande contre-attaque, d'une grande révolte. Léonate a juré de récupérer sa patrie et est vraiment devenu un puissant guerrier! Plusieurs puissants généraux, sages, femmes talentueuses et prodiges, comparés aux dieux et aux démons, attirés par l'unique esprit Léonate se rassemblaient autour de lui. Finalement, ils sont devenus une grande puissance capable d'engloutir leur patrie dépravée et ont combattu des pays rivaux. Maintenant, les rideaux s'ouvrent sur une chronique de guerre palpitante et passionnée, pleine de courage et de stratégies, une série à la fois passionnante et orthodoxe remplie d'une collection de héros et d'héroïnes !

L'histoire met en scène est un héros épique et dramatique, un jeune homme au sang royal. Incapable de supporter la pression, sa mère tomba malade et mourut alors qu'il n'avait que 5 ans, le laissant impuissant face aux insultes de l'aristocratie. Celui qui l'a fait sortir de cet endroit était la duchesse de Rosalia. Elle a donné au garçon de 5 ans deux choses cette année-là, qu'il n'oubliera jamais, une épée et un pays. "Dans ce pays, personne n'est mon plus vieil allié, vous devez donc vous protéger". A l'âge de 15 ans, il a perdu deux de ses biens très précieux, sa deuxième ville natale et sa tante qui avait remplacé sa mère durant toutes ses années. Perdant un toit, perdant un être cher, perdant la terre, Leo se venge de ceux qui ont poussé Rosalia à mort et de ceux qui ont repris sa patrie. Si Leo est le héros de Rosalia, alors Sheala est l'intellect. Une maîtresse militaire estimée comme un déesse, envoyant l'ennemi dans un piège mortel qui ne les rend même pas douteux ... ah, mais aussi un artisan talentueux ... Mais cette fille de 16 ans a les traits extrêmement innocents d'une adolescente. Alan a été construit comme la personne qui se tiendra côte à côte avec Leo, c'est un ami proche depuis qu'il était enfant, alors qu'il était un étudiant international venu dans la région pour apprendre les arts martiaux de Rosalia. L'auteur a arrangé les personnages secondaires pour qu'ils mettent en avant les compétences des héros, notamment l'habileté au tir de Sheala ou encore le fait que Leo est un monarque juste et généreux qui ne fait jamais de mal aux gens. La stratégie des généraux militaires, notamment le traitement humain, est un très bon point et si la route sera longue,  Leo commence à gagner la confiance de la population. Dans ce deuxième tome, cela fait déjà deux ans qu'il lutte contre les brigands et sa réputation en partie restaurée promet d'attirer l'attention, notamment celle de son demi-frère et deuxième prince de l'Empire de Klaud, Schardt, qui ne peut supporter une telle situation. Grâce à l'aide du Duc de Dinkwood, un des quatre patriciens, une guerre se profile opposant Krimeria et Eïdonia depuis peu dirigé par Alan (l'ami de Leo). Le dessin demeure toujours aussi réussi et on notera quelques séquences un peu plus légères afin de faire retomber la tension. C'est surtout Sheala qui, sous le charme de Leo, en fait des caisses !

VERDICT

-

The Alexis Empire Chronicle est une série avec une base politique, historique, un peu militaire. C'est comme un essai condamnant la féodalité comme nous l'enseignent souvent les professeurs de lycée. Un régime qui était pourri dès la racine : Le pouvoir de la cour principale tombait entre les mains des grands prêtres, le roi n'était rien de plus qu'une marionnette à contrôler. Une histoire de guerre qui convient très bien à ceux qui aiment le genre d'action historique, un peu d'amour léger, qui en ont marre des isekai et des complots indéfinissables.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés