Les déracinés
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 21 Janvier 2021
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Catherine Bardon
Dessin : Winoc

Vienne, 1932. Au milieu du joyeux tumulte des cafés, Wilhelm, journaliste, rencontre Almah, libre et radieuse. Mais la montée de l'antisémitisme vient assombrir leur idylle. Au bout de quelques années, ils n'auront plus le choix ; les voilà condamnés à l'exil. Commence alors une longue errance de pays en pays, d'illusions en désillusions. Jusqu'à ce qu'on leur fasse une proposition inattendue : fonder une colonie en République dominicaine. En effet, le dictateur local a offert cent mille visas à des Juifs venus du Reich. Là, au milieu de la jungle brûlante, tout est à construire : leur ville, leur vie.

Catherine Bardon est une amoureuse de la République dominicaine. Elle a écrit des guides de voyage et un livre de photographies sur ce pays, où elle a passé de nombreuses années. "Les Déracinés" est un premier roman qu'elle a porté en elle pendant vingt-cinq ans et qu’elle a finalement réussi à écrire après toute cette période de maturation. Il s'agit d'une formidable histoire d’amour et d’exil, fondée sur des faits réels. Alors que Catherine Bardon terminait son enquête pour la rédaction d’un guide touristique français sur la République Dominicaine, un vieil homme l’a abordée et invitée dans sa maison de Sosúa. Complètement fascinée par son récit, l’auteure est restée suspendues à ses lèvres des heures durant, tandis que ce vieil homme lui racontait son incroyable histoire… Les déracinés est né de cette rencontre. Bien plus qu’une saga romanesque ou une aventure exaltante, c’est un hommage vibrant à des pionniers, des hommes et des femmes courageux, victimes de persécutions et forcés à l’exil à cause de la violence de la guerre et de l’antisémitisme délirant du Troisième Reich. Dépaysante, envoûtante et addictive, cette magnifique et bouleversante fresque historique ravive un pan méconnu de la Seconde Guerre mondiale, explore la douloureuse question de l’exil et de la quête des racines. Entrelaçant la petite et la grande histoire, Catherine Bardon dépeint avec beaucoup d’émotion et de justesse le sort d’individus pris dans la tourmente d’une époque complètement sourde et aveugle aux drames personnels. Au dessin Winoc a affiné et affirmé son trait. Plus lisible, sur certaines planches, il parvient avec succès à l’illustration pure. Les couleurs subtiles et discrètes contribuent à l’atmosphère générale.

VERDICT

-

C’est pour que demeure de ces pionniers bâtisseurs autre chose que quelques photographies jaunies que Catherine Bardon a raconté cette extraordinaire épopée tropicale. Un premier roman poignant élégamment adapté en bande dessinée.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés