Sisco tome 12 : Roulette Russe
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 29 Janvier 2021
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Benec 
Dessin : Thomas Legrain
Couleurs : Elvire de Cock

Il y a des choses qu'il vaut mieux que le grand public ne sache pas. Au nom de l'intérêt de l'État, elles sont dissimulées. Sisco est l'une des personnes qui travaillent dans l'ombre, s'assurant que le système politique continue de fonctionner. Les balles de 9 mm sont parfois utiles. Il est l'un des meilleurs dans ce qu'il fait. Un ministre licencié doit obtenir un dossier "sensible", qui sera ensuite mis en sécurité en Belgique. Mais il y a aussi des Russes impliqués dans le dossier, qui préfèrent mettre la main sur les papiers eux-mêmes. Sisco vient de reprendre le travail, mais il n'a pas oublié ce qui est arrivé à Manon. Il devra bientôt être à nouveau en pleine forme pour esquiver toutes les balles. Après tout, l'attaque est toujours la meilleure défense.

Le dernier diptyque, qui a commencé avec Belgian Rhapsody (partie 11), se poursuit et se termine dans la partie 12 avec le titre français Roulette Russe. Et c'est là que se termine la série passionnante. Benec a promis une "vraie fin". Si l'intention de laisser mourir Sisco semble une voie facile, vous devrez lire l'album pour savoir ce qu'il en est vraiment. Les pages s'enfilent toujours aussi rapidement, happées par l'action. La conclusion est à la hauteur des autres albums parus jusqu'ici. Les dessins de Thomas Legrain sont toujours aussi élaborés, et l'action est porté par découpage très fluide. Le style peut être décrit comme réaliste, mais il est parfaitement exécuté avec suffisamment de chaleur pour sortir des nombreux albums travaillés sous Photoshop. L'intrigue du scénariste Benoît Chaumont, alias Benec, est une nouvelle fois un conflit d'intérêts profond entre les espions russes, américains, chinois et français. Pourtant, Legrain n'exclut pas la possibilité qu'une suite à Sisco puisse voir le jour, mais certainement pas immédiatement, et le duo d'auteurs ne veut pas trop faire le diptyque. De plus, le point final de la série devient clair. Benec a maintenant écrit quelque chose de complètement différent, un western, pour lequel il est en train de négocier avec un dessinateur. Pour un autre projet, il pourrait de nouveau travailler avec Legrain, peut être sur une série qui se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale.

VERDICT

-

Le dernier volume de Sisco a évidemment son lot de rebondissements et de beaux moments entre les différents protagonistes. Sisco restera un thriller politique atypique jusque dans sa conclusion. Douze albums de qualité, il n'en fallait pas plus? Ou Non?

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés