Akkad
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 22 Janvier 2021
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Clarke

Résumé : Une invasion extraterrestre sème le chaos sur Terre. Les armes conventionnelles semblent inoffensives. Dans une tentative désespérée, le gouvernement américain expérimente un traitement chimique sur cinq adolescents. Objectif : augmenter leur intelligence jusqu'à un niveau surhumain. Ils pourront ensuite inventer l'arme qui nous sauvera tous. Sauf s'ils deviennent eux-mêmes incontrôlables...

Avec une approche plus galactique que l’excellent "Les Cobayes", Clarke aborde la manière dont la manipulation mentale, physique, génétique, voire temporelle peut (durablement) affecter l’ensemble d’une société. Partant d’une trame classique — la création d’une équipe de mutants empathiques pour combattre une invasion (vraisemblablement) extraterrestre — il parvient à faire diverger son récit vers un champ de possibles auquel il faut parfois s’accrocher pour en accepter les conséquences. L’attaque des "aliens", sortes de gros insectes — réminiscence au second degré du premier "Starship Troopers", celui de Paul Verhoeven (pas du livre au premier degré de Robert Heinlein) — servant surtout de prétexte au propos développé. Les monstres envahisseurs ne suscitent pas l’intérêt de l’auteur, comme dans toute bonne histoire de SF. Ce sont bien les bipèdes de type sapiens (ou assimilés), leurs réactions, leur manière d’agir pour se sortir de situations impossibles qui l’intrigue. À mesure qu’elle progresse dans ses recherches, l’équipe utilise ses atouts (l’intelligence poussée à son paroxysme) pour combattre la menace en provenance de l’espace (ou d'ailleurs, ce n'est pas très clair sur ce point). L’intelligence et la manière de s’en servir à des fins constructives ou destructives (anticipation, manipulations, etc.) devient alors une espèce d'arme de destruction massive ! Osé. Comme auteur Clarke est très doué pour frustrer le lecteur fragile. Il parsème toutes ses histoires d’indices, semble partir sur une piste qui paraît importante pour mieux la détourner ensuite de son objectif, avant finalement de retomber sur ses pieds. Le lecteur sonné finit généralement par attraper le tournis, comme dans le dérangeant "Nocturnes".

VERDICT

-

Akkad est une passionnante variation sur les manipulations. Un bon album de science-fiction, malgré une fin un peu facile.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés