Dieu n'habite pas La Havane
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 28 Janvier 2021
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Veronique Grisseaux
Dessin : Arnaud Floc'H
d'après le roman de Yasmina Khadra

"Dieu n’habite pas La Havane" est un roman de Yasmina Khadra paru en août 2016 aux éditions Julliard. Juan del Monte Jonava a cinquante-neuf ans. Dès son plus jeune âge, il a toujours été bercé dans la musique : il écoutait avec amour sa mère qui était une choriste à la voix d’or et son père l’emmenait dans des cabarets où l’on jouait du boléro, de la rumba, de la charanga, de la guajira, du mambo, du cha-cha-cha… C’est ainsi que, devenu adulte, Juan devient chanteur. Il va travailler toute sa vie dans des cabarets de la capitale, et on le surnommera Don Fuego parce qu’il « met le feu » dans les salles dans lesquelles il se produit. Aujourd’hui, Don Fuego est donc un interprète réputé de musique cubaine et exerce depuis de nombreuses années au Buena Vista Café. Un soir, le gérant Pedro Parveras, l’informe que l’établissement va changer de propriétaire. Le régime mis en place par Fidel Castro s’adoucit et Cuba s’ouvre à la modernité. Dans cette optique, une dame de Miami fait l’acquisition du bar avec l’intention de le faire privatiser. Des travaux vont être lancés tout de suite, les soirées vont donc être suspendues pour une durée que Pedro estime d’environ six mois à un an.  Don Fuego se retrouve donc du jour au lendemain à devoir faire face à un licenciement. C’est la première fois en trente-cinq ans qu’il doit gérer une pareille situation. Il se retrouve contraint, malgré son âge avancé, de devoir habiter à Casa Blanca chez sa sœur Serena, son aînée de trois ans. Sa carrière n’est plus qu’un vulgaire dossier sur la table d’un fonctionnaire. Il se retrouve démuni.

Que reste-t-il donc à Don Fuego pour remplir ses journées?? L’homme a déjà un certain âge et n’a aucune intention de se réorienter professionnellement. Il parcourt les villes, frappe à toutes les portes en espérant que ses services soient réclamés quelque part. Lors d’une de ses errances, Don Fuego rencontre une jeune femme de près de quarante ans sa cadette. Elle est sublime, possède un corps de rêve – auquel il n’est pas insensible –, mystérieuse. Mayensi a su toucher suffisamment fort le cœur du sexagénaire pour lui redonner le goût de se battre et de s’en sortir, lui insuffler un besoin de vivre irrépressible. Dès lors, l’existence de Don Fuego change radicalement et sa perception du monde n’est plus la même. Mais jusqu’où cette histoire peut-elle le mener?? N’est-il pas un rêve de croire que leur idylle a un avenir??   Le graphisme est plutôt réussi, avec un trait sobre et des décors agréables à l'ambiance cubaine de l’époque. Les couleurs aussi sont sympathiques, rien de trop foncé ou trop clair et une variété bien adaptée.

VERDICT

-

L’histoire du protagoniste principal, ses rêves envolés et sa misère imprévue captivent. L’auteur décrit si bien ses sentiments que l’on souhaite le voir s’en sortir et retrouver un sens à sa vie. Puis arrive cette rousse foudroyante. La rencontre entre Mayensi et Don Fuego est inattendue, fracassante. Une confiance difficile, déconcertante s’installe peu à peu entre eux. Une confiance qui évolue au fil du temps. Ces questions qui les tourmentent tous deux sont finalement révélatrices de leur caractère humain. Est-ce que la raison est la meilleure ? Est-il mieux de vivre avec des remords ou des regrets ? Doit-on succomber à ses tentations ? Yasmina Khadra a l’art de savoir aiguiser la curiosité tout au long de son roman parfaitement adaptée en BD.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés