Au-delà des étoiles tome 1 : La naissance d'un crew
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 12 Juin 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Scénario : Cee Cee Mia
Dessin : Lesdeuxpareilles

Eli, Marwa, Sami, Finley et Kub ont tous grandi dans le quartier des Étoiles. Si la mère de Finley, d’un milieu plus aisé, a essayé de le garder loin des autres, la passion pour le break dance qui les anime (presque) tous les rapproche. Synapse, nouveau venu dans le quartier, est aussi passionné de danse et tombe tout de suite dans l’œil de Marwa. Au fil des mouvements, des cours de hip-hop, un véritable crew se forme. Mais quand les activités illicites de Sami viennent perturber la vie du quartier, l’esprit du groupe est en danger. Premier tome d’une nouvelle série, Au-delà des étoiles met le hip-hop et le break dance au cœur de son intrigue tout en abordant des sujets plus profonds comme les classes sociales, la criminalité, la pression familiale et les réfugiés. Accessible dans sa forme et son langage, il s’adresse à un public avisé.

Si plusieurs bandes dessinées jeunesse abordent le thème de la danse, on est habituellement davantage du côté du ballet et des beaux quartiers que du hip-hop et des banlieues plus difficiles. Ici, l’égalité règne dans les personnages principaux, filles et garçons, de différentes origines aussi, réunis autour d’une passion commune pour le break dance, mais avec chacun une réalité bien à eux. Le genre ne permet pas d’explorer longuement chacune des vies des personnages, surtout vu leur nombre, mais la scénariste Cee Cee Mia creuse tout de même davantage le thème des classes sociales (avec à deux extrémités Finley, dont les parents plus riches tentent de l’isoler du groupe, et Sami, qui deale de la drogue pour s’en sortir) et la réalité des réfugiés syriens. Assurant le dessin et les couleurs, Lesdeuxpareilles, surnom de deux sœurs canadiennes, offre un graphisme dynamique. Créées à l’ordinateur, les planches sont vives et les mouvements de danse, bien rendus.

VERDICT

-

Un premier tome installe d’abord le contexte et l’esprit, donc c’est assez calme côté action, mais la fin, partie la plus accrocheuse du récit, nous laisse sur le bout de notre chaise.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés