Père Fouettard Corporation tome 4
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 12 Novembre 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Hikaru Nakamura

Père Fouettard Corporation (Black Night Parade) est une série toujours en cours de parution au Japon et qui a connu six tomes à ce jour aux éditions Shueisha. Miharu Hino, 22 ans, n'a aucun diplôme et depuis trois déjà il enchaîne les CDD dans une supérette assez peu engageante. Non seulement son patron n'apparaît pas être la grandeur incarnée, son collègue Kaisen profite de lui, et les clients qu'ils croisent toute la journée s'avèrent assez bizarres. Aujourd'hui, le vol d'un gâteau qui allait être jeté (à cause d'une date limite de consommation dépassée) lui vaut d'être jeter dans un grand sac ... par le Père Fouettard en personne ! Alors qu'il s'attend à être puni, Miharu se voit proposé pour la première de sa vie un CDI au Pôle Nord. La découverte de ses nouveaux collègues de bureau, notamment une charmante jeune fille - lui qui a une vie sentimentale totalement désertique - le pousse rapidement à accepter, sauf qu'il y a tout de même deux importants bémols. Non seulement, il va devoir s'acclimater à la froideur du Groenland, et surtout découvrir le véritable visage de Noël : Une multinationale sans scrupule tombée dans l'escarcelle du Père Fouettard suite à des raisons assez énigmatiques. Au moins les employés sont bien payés, mais toute leur vie est articulée autour de Noël.

Père Fouettard Corporation paraît à quelques semaines de Noël, on aurait pas pu trouver meilleur timing. Cette série est signée Hikaru Nakumura, l'auteur d'une autre publication publiée en France chez Kurokawa, Les vacances de Jésus et Bouddha. La formule est d'ailleurs assez proche, sauf que les personnages religieux ont laissé la place au Père Fouettard et à ses lutins. Dans ce quatrième tome, l’action principale se passe en dehors de l’entreprise. En effet après les épreuves rennes, les petits elfes ont le droit à des congés. Miharu en profite pour retourner chez lui auprès de sa mère. Tout comme les autres elfes en dehors de Shino qui semble vouloir travailler gratuitement pour Knecht. On découvre ainsi qui a été retenu pour être rennes mais également les pouvoirs qui leur sont donnés. On notera aussi l’humour assez spécial de Knecht sur le choix de Tonnerre et Eclair. On en sait un peu plus sur ce nouveau personnage qu’est Ben mais on ne sait toujours pas si c’est réellement le Père Noël qui l’a amené au Pôle Nord et surtout quel pourrait être son rôle pour plus tard. En attendant l’intrigue qui entoure Teppei et Miharu prend un peu plus d’ampleur ce qui n’est pas pour nous déplaire il faut l'avouer. Le dessin est forcément proche de la série "Les Vacances de Jésus et Bouddha" et l'auteure parvient peu à peu à créer une véritable identité dans la petite entreprise du Père Fouettard. Les thèmes se renouvellent bien d'un épisode à l'autre, ce qui expliquera sans doute le rythme de parution beaucoup plus lent que les shonens habituels (un tome par an vraisemblablement). En somme, c’était un tome fort sympathique qui aide l’intrigue à avancer.

VERDICT

-

Père Fouettard Corporation est un manga pour le moins étonnant. Un ouvrage plein d'humour, parfois absurde, mais apportant une réelle fraicheur au genre, et multipliant les scènes cocasses et désopilantes. Une comédie parfaitement adaptée à la saison et qui réjouira également les amateurs de la série "Les vacances de Jésus et Bouddha", tant les deux sagas présentent de points communs (au niveau de la forme). Le fond est ici un peu plus grinçant, forcément. Ce quatrième tome très réussi se conclut par une scène qui promet un volume 5 plein d’action et surement de révélation… Jusqu’où iront les souris ? Teppei sera-t-il plus fort que Rudolphe ? Mais d’ailleurs qui est Rudolphe ? Les réponses seront sûrement dans la suite prévue fin 2021 ...

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés