Burn the Witch tome 1
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 17 Février 2021
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Scénario et dessin : Tite Kubo

Burn the Witch est une série actuellement en pause au Japon et qui a connu un tome à ce jour aux éditions Shueisha. Pensé tout d'abord comme un mini one-shot (ou chapitre 0) il fut publié pour le 50ème anniversaire du Jump en 2018. L'auteur de Bleach créée alors une historiette sur la branche occidentale de la Soul Society. Quelque temps plus tard la suite de la série est prépubliée, Glénat sort alors le tome 1 avec ce one-shot + 4 chapitres supplémentaires, une série est lancée et une saison 2 ainsi qu'un tome 2 est annoncé. Dans un Londres inversé, des individus ayant la particularité rare de voir des dragons, fléau de l'humanité, s'organisent en société de sorciers pour les capturer, les dompter ou les détruire. Nous suivons Noel Niihashi et Ninny Spangle, deux sorcières de l'agence de préservation des dragons et humains, qui enchaînent les différentes missions pour la gloire et l'argent ! Elles jonglent entre leur vie d'agent-sorcière dans le Verso-Londres et leur vie dans le vrai Londres. Seulement tout va être chamboulé quand Balgo l'ami de Noël, un peu balourd et éperdument amoureux d'elle, va tomber nez à nez avec un dragon et va devoir sous leur protection vivre dans le Verso-Londres.

Le premier chapitre de Burn the Witch fait peur : Des blagues lourdes sur des petites culottes digne d'un humour révolu et poussiéreux qu'on trouvait à l'époque dans les premiers chapitres de Dragon Ball... . Mais passé ce chapitre, plutôt moyen, cliché et classique, nous entrons grâce aux suivants dans une histoire mieux construite avec moins de raccourcis old-school. Le rythme est plutôt bon et le trait de Tite Kubo, qui a de l'expérience, permet de facilement accrocher à l'univers. Des dragons, du fantastique et des héroïnes à fort caractères font un mélange plutôt fun et cool. Hélas certains personnages ne nous touche pas du tout (Surtout Balgo que est même assez antipathique, niais et sans grand intérêt...) leurs interventions, à l'humour douteux, casse le rythme et nous a fait sortir du récit plusieurs fois. Espérons que le tome 2 continuera de dépeindre des héroïnes fortes, pas clichés et punchy . Nous aimerions voir se construire un vrai fil rouge pour donner de la tension et ficeler ensemble toutes ces brides d'informations dispersées dans ces chapitres quasiment indépendants des uns des autres.

VERDICT

-

En bref, même s'il y a des défauts qui crispe un peu, Burn the Witch à un vrai potentiel pour une série longue... à suivre donc. Les fans de Tite Kubo pourront vraiment apprécier cette histoire et ses nombreuses similitudes avec Bleach.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés