Dessiner encore
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 11 Mars 2021
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Coco

Six ans après l'attentat dans les locaux de Charlie Hebdo, Coco, la dessinatrice qui faisait déjà partie de la rédaction, nous livre un roman graphique bouleversant. Le livre s'ouvre tout d'abord sur des pages stupéfiantes de puissance évocatrice qui montrent des vagues la submergeant tout le temps et à l'improviste, vagues de tristesse infinie, de culpabilité, d'angoisse, métaphores de ce qu'est devenue sa vie depuis 2015. Ces planches introductives sont livrées sans parole et c'est uniquement par le dessin, extrêmement fort et juste, que l'on perçoit la détresse de la dessinatrice. C'est justement grâce en partie au dessin que Coco a réussi à ne pas sombrer totalement. L'aide d'un psychothérapeute a également contribué à lui permettre de continuer à vivre. Elle raconte beaucoup de choses dans cet épais roman graphique: la journée du 7 janvier 2015, comment les différents membres survivants se sont retrouvés très vite pour sortir leur numéro hebdomadaire suivant, l'état d'esprit qui régnait à la rédaction à ce moment-là mais elle se remémore aussi les bons moments du passé, la grande gentillesse de Cabu, les blagues qui fusaient, combien elle a appris à leurs côtés alors qu'elle débutait tout juste... Elle nous fait vivre son quotidien depuis l'attentat et révèle sa volonté farouche de vouloir continuer à dessiner, à faire un travail de journaliste malgré toutes les images qui la hantent.

Tout comme dans "La légèreté" le si beau roman graphique de Catherine Meurisse paru en 2016 aux éditions Dargaud , la mise en page et le cadrage des planches de Coco participent à dévoiler le traumatisme et le lent processus de "guérison" qu'ont entamé ces deux rescapées. Chacune à leur manière, elles réussissent à nous faire partager leur désespoir mais également la grande force de vie qui les habitent toutes les deux, " la résistance, la combativité" comme le dit Coco et le pouvoir cathartique du dessin. Coco s'est retrouvée au cœur de l'impensable et de l'horreur. Elle en est ressortie exsangue mais vivante. Ses blessures ne se voient pas. Pour se réapproprier le quotidien, elle écrit. Pour exprimer l'indicible, elle dessine. Le déroulé des évènements, l'après médiatique, les séquelles personnelles surtout : la sidération face à la folie, l'abattement, le vide et le manque irrémédiables, la culpabilité de ce qui a été fait, pas fait ou aurait pu être fait, le poids d’être là, d'être là sans les autres aussi, l'impérieuse nécessité de continuer malgré tout, malgré soi. Son album est une catharsis, un témoignage, un combat, un hommage à ce et à ceux qu'elle a perdus et davantage encore. Malheureusement magnifique.

VERDICT

-

Un ouvrage bouleversant, une BD essentielle qui montre que le dessin peut être comme un médicament pour l'âme, mais aussi un hommage rempli d'amour pour Charlie Hebdo.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés