Le Roi de Paille tome 2 : Le couronnement de la reine morte
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 22 Janvier 2021
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Isabelle Dethan

En Égypte, Neith, fille de Pharaon, est choisie par son père pour effectuer la danse de la purification. L’une de ses sœurs la met en garde : mieux vaut qu’elle échoue dans sa prestation si elle ne veut pas finir dans la couche de son père… Neith décide alors de s’échapper avec Sennedjem, son demi-frère. Mais leur fuite se révèle de courte durée. Capturés par des marchands d’esclaves, ils sont amenés auprès de leur ennemi Nabù-Kudduri-Usur, roi de Babylone. Désormais, dans "Le couronnement de la Reine morte", il est temps pour Amel le fils préféré du roi de Babylone, prochain dans l'ordre de succession, de prendre épouse. Mais il est toujours amoureux de Shamhat, la mère de ses enfants, qui a du sang ennemi dans ses veines. Or le prince héritier est prêt à tout pour lui rester fidèle et en faire sa reine malgré les obstacles politiques.

Le récit se déroule durant l’Antiquité. On y (re)découvre cette charmante coutume consistant, pour les pharaons, à épouser leurs propres filles… Raison pour laquelle le récit bascule bien vite à Babylone, nation concurrente de l'Égypte. L'intrigue est donc prétexte à la découverte de la civilisation babylonienne, notamment au travers du rituel du roi de paille, qui donne son titre à l’album. Mais on découvre également la géopolitique de l’époque, et les charmantes relations qui unissent les égyptiens et les babyloniens – dans la mesure où le roi babylonien décide de sacrifier ce prince égyptien opportunément tombé sous sa main… La trame est vraiment bien menée : la charge documentaire passe complètement dans le récit, sans que l’on sente la leçon d’histoire. On découvre sous un autre jour la vie des enfants royaux – égyptiens comme babyloniens – certes privilégiés, mais aussi fortement contraints par leurs statuts. Le suspense est bien présent, malgré la brièveté de l’album. Côté dessin, les aquarelles sont sublimes et fourmillent de détails à tous les niveaux : l’architecture est précise, les personnages hyper soignés, les décors léchés… Il n’y a rien à redire.

VERDICT

-

Tout en étant très respectueux des mœurs et traditions de l’époque et avec une bonne dose d’Histoire, Le roi de paille suit l’aventure de Neith, fille de Pharaon. En plus d’une histoire avec des surprises et un peu de suspens, Isabelle Dethan nous livre une leçon d’histoire habilement dissimulée sous une intrigue bien menée. Les rebondissements sont exquis et nombreux, sans pour autant perdre en crédibilité. Quant aux dessins, ils sont toujours aussi beaux et expressifs, permettant de voyager facilement.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés