Cyberpunk 2077 : Trauma Team tome 1
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 24 Mars 2021
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Scénario : Cullen Bunn
Dessin : Miguel Valderrama
Couleurs : Jason Wordie

Dans le futur tout aussi coloré et brutal de Cyberpunk 2077, Nadia travaille pour une entreprise appelée Trauma Team International. Son travail ? Faisant partie d'une unité de sauvetage de niveau militaire, elle tire les clients de situations et de combats dangereux et leur prodigue des soins médicaux immédiats. Mais une mission tourne mal et fait de nombreuses victimes. Lors de sa prochaine mission, Nadia devra non seulement surmonter son propre traumatisme, mais aussi sauver un tueur ...

Le premier comics "Cyberpunk 2077" raconte une histoire qui lui est propre, en l'occurrence celle de la "Trauma Team". Sur le plan du dessin, il n'est peut-être pas tout à fait au niveau des BD de super-héros. En particulier, les arrière-plans semblent un peu ordinaires la plupart du temps et les dessins plus nerveux, sauvages et colorés rappellent davantage un monde plein de stries. Ou en d'autres termes, un tableau. L'ensemble n'est cependant pas aussi figé que dans "Dante's Inferno", par exemple, et soutient le cadre "cyberpunk" dans une certaine mesure. Ici, tout est juste un peu plus bizarre et différent. Néanmoins, on s'y habitue rapidement et le sang gicle suffisamment pour relever le facteur gore.  Si vous pouvez supporter la splendeur graphique après les premiers problèmes de démarrage, l'histoire est un autre chapitre en soi. Parce que l'histoire autour de l'équipe de traumatologie semble un peu étrange au premier abord. Une équipe de secouristes qui se précipitent dans les zones les plus dangereuses avec des armes et des médicaments pour faire sortir les clients : Qui serait volontaire pour s'infliger ça ? Mais il devient rapidement évident que les choses ne sont pas toujours ce qu'elles semblent être ici non plus. L'intrigue tourne principalement autour de Nadia, qui a perdu une équipe lors de cette même mission et a été la seule survivante à sauver le client. L'une des missions suivantes l'emmène encore plus loin en territoire ennemi. Et le client suivant est, de toutes les personnes, celui qui a massacré son équipe. Et là, elle se débat avec elle-même et la question de savoir si elle doit ou non sauver celui-ci.

Jusqu'ici, tout est normal. Pour Nadia, il y a un certain développement du personnage à ce stade, car elle sort également avec un coéquipier, et il y a la question de savoir s'il préfère la sauver elle ou le client. La réponse n'est pas aussi simple qu'on pourrait le croire au premier abord. Et le vent tourne également à l'étape suivante, lorsque Nadia rencontre un enfant qui a besoin d'aide. Et à ce stade, c'est le client brutal, parmi tous les autres, qui se range de son côté et veut aider l'enfant, alors que son équipe se retourne contre elle. Le monde n'est pas tout noir ou tout blanc, il est bien plus complexe que cela et cette scène reflète très bien ce qu'est le cyberpunk. À ce titre, il constitue sans aucun doute l'un des points forts du volume. Et avec ça, ça continue allègrement jusqu'à la fin de l'histoire, car là aussi, il y a un autre arc à... Mais non, pas besoin de tout spoiler ici. Vous êtes autorisés à lire un peu l'histoire par vous-mêmes. Ainsi, bien que l'on puisse penser que la bande dessinée ne peut pas suivre le rythme de son grand frère, une histoire dans la bonne tradition "cyberpunk" est présentée ici.

VERDICT

-

Les choses ne sont pas toujours ce qu'elles semblent être et ce comics offre donc aussi l'un ou l'autre rebondissement surprenant, tout comme dans le jeu. Par conséquent, le noyau du "cyberpunk" a été bien capturé. Les personnes qui jouent elles-mêmes au jeu devraient peut-être risquer un regard ou deux.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés