Tokyo Revengers tome 12
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 07 Avril 2021
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Ken Wakui

Tokyo Revengers est une série toujours en cours de parution au Japon et qui a connu vingt-deux tomes à ce jour aux éditions Kodansha. En regardant les nouvelles, Takemichi Hanagaki apprend que son ancienne petite amie, Hinata Tachibana, qui était avec lui au collège, est décédée. La seule petite amie qu'il ait jamais eue vient d'être tuée par un groupe pervers connu sous le nom de Tokyo Manji-kai. Il vit dans un appartement minable aux murs minces et son patron, plus jeune de six ans, le traite comme un idiot. De plus, il est un puceau complet et total. Au plus fort de sa vie, il fait un bond dans le temps de douze ans en arrière au collège ! Pour sauver Hinata et changer la vie qu'il a passée à fuir, Takemichi, un employé à temps partiel désespéré, doit viser le sommet du gang le plus sinistre des délinquants de Kanto !!

Takemichi affronte le gang de motards brutal, les Black Dragons, dans une bataille décisive. Mais Kisaki le trahit, et maintenant Hakkai et Yuzuha sont en danger! Mitsuya combat Taiju pour les sauver, mais l'un des dragons noirs, Inui, l'assomme avec une attaque surprise. Confronté à un désavantage écrasant, Takemichi met sa vie en jeu pour défier Taiju seul ! L'affrontement de Noël atteint son apogée dans cette fin de l'arc des Blood Dragons. Un arc qui s'est lu sans déplaisir mais qui poussait les curseurs parfois un peu trop loin en terme de suspension d'incrédulité avec Hakkai, un personnage "surpuissant" (un terme que l'on ne devrait même pas avoir à utiliser dans un récit de "gangs"). Le déroulé du tome s'étire d'ailleurs un peu mais, à l'inverse, compte 205 pages, ce qui en fait une conclusion assez développée et consistante. Par ailleurs, quelques beaux moments et quelques jolies phrases, nekketsu comme il se doit, émo au possible, mais qui touchent au cœur des protagonistes et de ce genre, sont à noter et rendent le tout sympathique. À ce stade de la parution, impossible de deviner la suite des événements puisqu'à la fin du tome tout semble conclu... alors que le Japon compte déjà dix tomes de plus. La suite, d'ailleurs, est prévue en juillet... et ça fait loin !  Ce furyo moderne respecte les codes du genre tout en y ajoutant une dimension fantastique entremêlé d'une bonne dose de suspense. Ce que l'on apprécie vraiment dans le dessin, c'est l'effort qui a été fait pour créer différentes coiffures, vêtements et accessoires, et la beauté des personnages dans leur style badass. En général, l'art est bon, bien adapté et assez simple pour suivre avec aisance, même dans les scènes d'action.

VERDICT

-

L'arc consacré au Black Dragons se conclut dans une grande nervosité. L'affrontement de Noël se termine et aucune vie n'est perdue ! La mission de Takemichi terminée, Hina apparaît devant lui. Mais ils ont juste rompu, alors quel est son objectif? De plus, quel pourrait être le prochain mouvement de Kisaki ?

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés