No Gun's Life tome 10
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 05 Mars 2021
Résumé | Test Complet | Images
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Tasuku Karamusa

No Guns Life est une série toujours en cours de publication au Japon et qui a connu dix tomes à ce jour aux éditions Shueisha. Après la grande guerre, de nombreux "Extends" ont vu le jour en ville. Il s'agit de personnes dont le corps a été modifié pour en faire des armes dangereuses. Jûzô Inui est l'un d'entre eux et il n'a aucun souvenir de sa vie et de son apparence physique avant que sa tête ait été transformée en une arme à feu ! Curieusement, le revolver a été désigné pour que seulement quelqu'un derrière lui puisse actionner la gâchette. En attendant, Jûzô gagne sa vie en résolvant des affaires impliquant d'autres Extends. Dans sa quête, il est assisté par Marie, une jeune femme intelligente qu'il a pris son aile. Depuis le tome 4, un tueur a fait son apparition en ville, et Marie le connaît très bien puisqu'il s'agit de son propre frère, Victor Steinberg !

Après un neuvième tome qui clôturait un premier arc, la fine équipe de Juzo pense pouvoir s'octroyer un peu de repos... Sauf que en fait, non, ça repart direct de plus belle dans le punch auquel la série nous a habitué. Dans la droite lignée des précédents, c'est une nouvelle fois autour de la société Beruhren que le plot va s'articuler, tout en conservant ce qui a fait de la série ce qu'elle est aujourd'hui devenu après sa première dizaine de tomes parus : une série très dense et pas forcément évidente à suivre, qui captive pourtant son lecteur autour des enquêtes confiées au détective et son équipe, tout en continuant à enrichir la profondeur de ses personnages. Si la tension est de fait moins palpable dans ce tome qui redémarre en quelque sorte un nouveau chapitre dans le quotidien de nos héros, l'intensité n'est pas en reste puisqu'à nouveau, les fantômes du passé de Juzo vont refaire surface, avec le petit côté malsain qui fait tout le charme de ce titre... sans compter le retour d'une vieille connaissance qui va donner lieu à un affrontement une nouvelle fois tout en puissance (mais malheureusement peu lisible, les deux adversaires étant très proches visuellement). No Guns Life demeure un manga à l'atmosphère plutôt sombre, une sortie de mélange entre le polar noir des années 1940 et le cyberpunk rétro-futuriste. Il est aussi particulièrement question de transhumanisme, avec quelques séquences assez violentes (notamment les passages de transformation d'humains en Extends). La structure narrative est soutenue par un dessin très agréable, saupoudré de détails et un design des personnages très inspirés. Les différents chapitres sont l'occasion de rencontrer des protagonistes particulièrement novateurs, de part leur personnalité et leur pouvoir.

VERDICT

-

No Guns Life est un manga relativement entraînant. Le mélange des genres fonctionne bien et l'intrigue s'avère plus profonde qu'on aurait pu l'escompter. Porté par un dessin élégant, cet ouvrage dépoussière le genre avec audace. Ce tome dix vient redonner un petit coup de boost à la série après avoir clôt son premier arc, toujours visuellement au top, dans son ambiance unique (entre polar SF et steampunk dégueulasse), que nous attendons à chaque fois impatiemment.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés