Demon Slave tome 3
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 08 Juillet 2021
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Takahiro
Manga : Yôhei Takemura

Demon Slave (Mato Seihei no Slave) est un manga toujours en cours de parution au Japon et qui a connu six tomes à ce jour aux éditions Shueisha. Après qu'une autre dimension se soit matérialisée dans notre monde, la terre a changé. Dans la soi-disant dimension Mato, il y a des démons qui menacent également les gens sur notre planète. L'humanité n'est pas complètement sans défense. Dans la deuxième dimension, il y a des fruits - des pêches - qui donnent de la force. Mais pas à tous, seulement ceux qui ont un grand pouvoir spirituel. Dans ce cas, ce sont principalement les femmes qui s'occupent de combattre les démons. Les hommes sont plutôt inutiles et sont considérés comme d'importance secondaire dans la société. Il en va de même pour le lycéen Yuki comme pour tous les hommes. Travaillez et obéissez aux femmes. Il n'est pas vraiment mécontent, mais l'avenir ne lui semble pas radieux. Par hasard, il entre dans la dimension Mato via un portail. Il est entouré de démons et ses chances de survie sont presque nulles. Un commandant de l'unité de combat de démons apparaît. Comme toutes les femmes qui ont mangé des pêches, Kyoka Uzen a des compétences particulières. En tant que commandante de la 7e unité du régiment anti-démon, elle peut libérer des pouvoirs cachés. Une compétence qui n'est pas très respectée. Kyoka y voit même là un obstacle à ce qu'elle devienne commandant général. Puisque Yuki et Kyoka sont entourés de monstres, il n'y a qu'un seul moyen d'échapper à la mort. Kyoka applique ses compétences sur le garçon. La seule condition ? Yuki doit devenir son esclave.

La compétition entre les régiments de chasseurs de démons devrait non seulement mesurer la force des combattantes entre elles, mais aussi renforcer leur cohésion. Mais lorsque des ennemis inconnus apparaissent, ils doivent affronter ensemble une épreuve totalement différente. Dans Demon Slave, la compétition prometteuse qui a débuté dans le volume 2 continue à se développer de manière passionnante. En plus des personnages nouvellement introduits de l'autre régiment de démons et de leurs superpouvoirs encore assez obscurs, nos protagonistes se développent naturellement aussi à un tout autre niveau en termes de pouvoirs et de caractère. Tout d'abord, il y a l'autoritaire Himari, qui, grâce au soutien dévoué de Yuki, s'attend à ce qu'il se rapproche lentement de lui et à ce qu'il ne soit pas constamment rejeté. Lorsque le tournoi est également interrompu par des seigneurs démons jusqu'alors totalement inconnus et extrêmement sûrs d'eux, qui semblent juste vouloir passer le temps avec leurs armées de sbires, d'autres liens interpersonnels apparaissent, auxquels on ne s'attendait pas nécessairement et qui sont non seulement attachants mais aussi amusants. Bien sûr, pas seulement parce que l'"esclave" Yuki est contrôlée par Himari et le commandant Kyoka en même temps dans la lutte pour la survie et peut s'attendre à une double récompense en conséquence. Même si l'on apprécie la représentation japonaise exagérée des courbes féminines, il y a encore quelques scènes inutiles à cet égard (lorsque, dans un combat, seule la partie poitrine d'un uniforme est déchiquetée de sorte que l'écran tombe, cela n'est pas sans une sottise malvenue), mais à part cela, l'accent est mis ici en particulier sur les scènes de récompense, et celles-ci devraient être précisément les séquences de fanservice que les lecteurs attendent avec impatience. Le fait que les dames de l'autre régiment développent également un intérêt romantique pour Yuki est quelque chose que nous laisserons en suspens jusqu'au quatrième volume. La partie action débauchée de ce volume est si prenante qu'il était à peine possible d'accueillir tout le fanservice. Une très belle évolution, car le très talentueux dessinateur Yohei Takemura a peut-être aussi été heureux de pouvoir prouver ses compétences en dehors de l'anatomie humaine. Les séquences d'action sont amusantes à regarder avec leur chorégraphie créative, l'utilisation intéressante des compétences et les dessins détaillés. Avec l'apparition des méchants, il faut espérer que les prochains volumes garderont désormais un équilibre entre les phases d'action et de repos. Des phases calmes, bien sûr, pour tout le monde sauf pour les niveaux d'hormones de Yuki.

VERDICT

-

Le volume 3 de Demon Slave connaît un développement extrêmement souhaitable et permet de faire ressortir les qualités que l'on pouvait déjà pressentir après le premier volume et également souhaiter : Un vrai développement des personnages, de l'action passionnante et merveilleusement chorégraphiée, et enfin des scènes de récompense vraiment époustouflantes, qui ne devraient cependant jamais prendre trop d'importance. C'est la voie à suivre !

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés