Les Carnets de l'Apothicaire tome 3
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 06 Mai 2021
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Adaptation : Itsuki Nanao 
Dessin : Nekokurage 
Character design : Touco Shino 
Scénario : Natsu Hyuuga

Les Carnets de l'Apothicaire (Kusuriya no Hitorigoto) est une série toujours en cours de parution au Japon et qui a connu huit tomes à ce jour aux éditions Square Enix. Il s'agit de l'adaptation manga du roman éponyme (neuf tomes en cours) publiée par Shufunotomo, une série à succès de romans mystérieux historiques. Mao Mao, une jeune femme formée à l'art de la phytothérapie, est obligée de travailler comme humble servante dans le palais intérieur. Même si elle aspire à vivre en dehors de ses salles parfumées, elle ne tarde pas à vivre une vie de corvée ! Utilisant son intelligence pour briser une «malédiction» qui afflige les héritiers impériaux, Mao Mao attire l'attention du bel eunuque Jinshi et est promue préposée à la dégustation. Mais Jinshi a d'autres projets pour l'ancienne apothicaire, et bientôt Mao Mao est de retour pour brasser des potions et… résoudre des mystères ?!

Après avoir expliqué à Jinshi les circonstances de la tasse empoisonnée lors de la garden-party, Maomao rentre chez elle dans le quartier du plaisir pour la première fois en dix mois, grâce à l'épingle à cheveux ornée qu'elle a reçue lors de la fête. Mais là, elle est emportée dans un autre mystère ?! Après deux tomes très forts, difficile pour le manga de garder le rythme, mais cela ne nous a pas empêché d'adorer celui-ci ! Mao Mao, après onze mois de travail à la cour intérieure, trouve enfin le moyen de mettre un peu le nez dehors. Nous voilà plongés dans son quotidien "d'avant", et dans un quartier qui n'est pas que dévoué au plaisir... C'est une nouvelle facette de notre héroïne aux fausses taches de rousseur qui se dévoile, et du même coup, le personnage de Jinshi prend une dimension plus humaine, moins parfaite en l'absence de son public. Par contre, moins d'intrigues politiques, qui ne sont que conclues ou ébauchées. Rien à voir avec les complots élaborés et les jeux de pouvoir du premier et du deuxième tome. Sans être un temps calme, ce tome marque un petit ralentissement dans les intrigues, mais ça ne nous fait que plus apprécier les évènements... Et le dessin, ce dessin ! Les personnages ne sont pas du tout stéréotypés, les vêtements sont toujours aussi beaux : bref, un bonheur. Nous apprenons toujours autant de choses sur les plantes, les poisons, les médicaments : saviez-vous que nettoyer l'estomac d'un empoisonné revient parfois à le condamner à mort ? C'est très intéressant, et qui sait, ça peut servir (surtout si vous vivez dans la cour intérieure, mais bon, on ne sait jamais).

VERDICT

-

Un tome moins politique que les deux premiers, mais nous avons beaucoup aimé la partie où Maomao est retourné au hanamachi, et le mystère qui y règne ! L'art et le décor apparaissent de plus en plus réussis, il manque juste un peu d'interaction avec les autres servantes et princesses !

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés