Jours de sable
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 21 Mai 2021
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Aimée de Jongh

Jours de sable (Dagen van Zand) est un nouveau one-shot d'Aimée de Jongh sur lequel elle travaille depuis quelques années. Pour cet unitaire, Aimée s'est rendue sur place aux États-Unis et a fouillé dans de nombreuses archives photographiques et autres pour rechercher l'authenticité. Etats-Unis, 1937. Un jeune photographe est chargé de documenter ce qu'on appelle le "Dust Bowl", la zone agricole située autour des États du Kansas et de l'Oklahoma, et, ce faisant, il se rapproche de manière effrayante de la misère vécue par les agriculteurs de cette région : sécheresse, épidémies et tempêtes de sable sans fin, ainsi que la souffrance humaine qui en résulte. Une histoire plus actuelle qu'il n'y paraît sur le changement climatique dû à l'homme et les réfugiés qu'il provoque.

Avec ce sujet, Aimée de Jongh a trouvé suffisamment de matière pour offrir sans doute son meilleur roman graphique dramatique à ce jour. Aimée ne s'améliore pas seulement sur le plan graphique. En termes de coloration également (dans de nombreuses nuances de gris et de beige, mais aussi dans des couleurs stratégiques), Jours de sable est son œuvre la plus forte à ce jour. Pour ce qui est de l'histoire, l'auteure s'est inspirée des milliers de photographies commandées par la Farm Security Administration dans les années 1930 pour faire connaître au monde entier les mauvaises conditions de vie dans cette région ensablée. De Jongh envoie un jeune photographe new-yorkais dans le Panhandle, qui est de plus en plus attiré par la misère sur le terrain. L'album n'est pas exactement court, il comporte 288 pages épaisses, tout en couleurs, pour permettre à John Clark d'assister à la fuite des familles affamées aux poumons remplis de poussière. Que cette situation, après une période de redressement grâce à l'amélioration des techniques agricoles, recommence actuellement en raison du réchauffement climatique n'est pas vraiment le thème du livre, mais il est clair que les réfugiés climatiques sont de tous les temps. Les problèmes du père de John Clark sont un peu forcés et les drames qu'il vit un peu aléatoires, mais néanmoins cette histoire américaine quelque peu oubliée reste poignante et offre de quoi réfléchir. De nombreuses photos célèbres prises à l'époque sont également incluses dans le dossier à l'arrière de l'album de De Jongh, et elles sont également incorporées ici et là dans son histoire.

VERDICT

-

Le Dust Bowl a inspiré de nombreux artistes. John Steinbeck a écrit son célèbre roman Les raisins de la colère sur la misère des ouvriers agricoles. Bruce Springsteen a réalisé l'album The ghost of Tom Joad. Et le film Interstellar de Christopher Nolan a été en partie inspiré par ce qui s'est passé à l'époque aux États-Unis. Et maintenant, Aimé de Jongh rejoint cette liste. Ce n'est pas un mauvais endroit pour écrire car Jours de sable est un album très convaincant.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés