It's My Life tome 9
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 04 Juin 2021
Résumé | Test Complet
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Imomushi Narita

It's My Life est une série en onze tomes publiée au Japon aux éditions Shogakukan. Astra Ludger Doomsday, ancien capitaine des chevaliers royaux a enfin exaucé son vœu le plus cher: prendre sa retraite et utiliser ses économies pour s'installer dans sa propre maison. Mais peu de temps après son arrivée dans son sanctuaire, une jeune fille débarque chez lui. La fille est une apprentie sorcière et semble confondre Astra avec quelqu'un d'autre.

Le ton de "It's my Life" a considérablement changé depuis le dernier volume, puisqu'il ne s'agit plus du quotidien de l'ancien commandant de la Garde et de sa protégée, mais plutôt d'une sinistre menace venue d'un lointain passé qui vient de se réveiller. Evil Heart a retrouvé sa force d'antan et se prépare à dévaster le pays avec ses démons. Le monde est plongé dans le chaos alors que des batailles éclatent partout, impliquant non seulement les amis d'Astra, mais aussi les chevaliers sacrés. L'ancien commandant de la garde, cependant, a disparu, capturé par les méchants. Mais Noah veut changer cela et elle part à sa recherche. Au début, elle veut y aller seule, mais bien sûr, les autres ne la laissent pas faire. D'un côté, on peut regretter que le ton léger et joyeux des premiers volumes ait disparu, de l'autre, il y a maintenant beaucoup d'action pour les fans. Il devient alors évident que les relations qu'Astra a établies sont bonnes, car même sans sa présence, les différents groupes semblent travailler ensemble. Et il est sans doute temps pour Noah de cesser d'être la jeune fille innocente et naïve qu'elle est apparue jusqu'à présent, mais aussi de grandir dans ses capacités et donc dans son rôle de sorcière la plus puissante. Cependant, l'ensemble se perd un peu dans le chaos qui domine l'intrigue, qui saute frénétiquement d'un combat à l'autre ; il ne reste en fait aucun moment de calme. De ce point de vue, les personnages pâlissent à nouveau et sont réduits à de simples récepteurs de commande. Juste une fois, Noah est autorisé à sortir un peu plus de sa coquille et à devenir plus active. Mais même cela n'est mis en scène qu'à moitié. L'humour semble également laissé la place à quelque chose de plus torturé, ce n'est pas un mal compte tenu du contexte.

VERDICT

-

Le changement de cap a été bénéfique pour "It's my Life", car si les plaisanteries familiales étaient répétitives après sept volumes, l'histoire épique et dramatique a depuis pris son envol. Dans ce tome, l'accent est mis principalement sur des combats pleins d'action et tout le reste passe au second plan. La tempête avant un retour au calme ?

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés