Elio le fugitif tome 1
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 07 Avril 2021
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Masami Hosokawa

Elio le fugitif (Toubousha Elio) est une série en cinq tomes parue au Japon aux éditions Akita Shoten. Royaume de Castille, XIVème siècle. Dans un match à mort où les prisonniers seront libérés après 1000 victoires, Elio qui porte le péché d'avoir tué son frère est relâché dans le monde extérieur après trois ans.

Un petit shonen dynamique à souhait et non fantastique pour une fois ! Voilà de quoi ravir les lecteurs avides de renouveau de ce genre. Nous sommes en Espagne, au Moyen-Age, et nous suivons un jeune prisonnier du nom d'Elio qui réussit tout juste à sortir de la pire prison du pays : Hell Dorado. Cette prison a la particularité de gracier le détenu qui sera capable de tuer mille prisonniers. À peine sorti, il prend alors la défense d'une jeune fille, Lara, accusée à tord du meurtre d'un comte. Persuadé de son innocence, il va alors prendre la fuite avec cette jeune noble bien décidée elle aussi à découvrir qui l'accuse d'un tel crime... Mais ce qu'ils ignorent c'est qu'en plus des gardes du royaume, un chasseur de prime atypique est sur leur trace. Complot, fuite et combats sont au centre de cette folle aventure. L’auteur ne nous laisse pas une minute de répit, alternant combat, moment léger et enquête pour comprendre comment une jeune fille de si grande vertu a pu être incriminé de meurtre... C'est prenant, le graphisme est classique, à savoir propre et net.

VERDICT

-

Elio le fugitif est assez surprenant. Tout d'abord l'action se passe en Espagne, ce qui est assez nouveau pour un manga. Le dessin est classique mais efficace, l'histoire et les personnages aussi. Les scènes d'action sont parfaites, ni trop ni peu, juste ce qu'il faut. Bref, un shonen bien sympathique pour l'instant.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés