La machine ne ferme jamais les yeux
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 02 Juin 2021
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Scénario : Yvan Greenberg
Dessin : Joe Canlas

Depuis l'expérience de pensée carcérale du Panopticon (où chaque cellule est visible par le gardien) jusqu'à la surveillance vidéo des rues d'aujourd'hui qui utilise des algorithmes de reconnaissance faciale, les gens s'inquiètent depuis longtemps et à juste titre de la manière de protéger leur vie privée. Dans ce livre graphique de non-fiction La machine ne ferme jamais les yeux : Une histoire de la télésurveillance de « 1984 » à Facebook (The Machine Never Blinks : A Graphic History of Spying and Surveillance) d'Ivan Greenberg et Everett Patterson - l'érosion constante de notre vie privée dans les sphères publiques est rendue évidente et alarmante. Greenberg et Patterson ont ici un programme progressiste - à savoir qu'il ne faut jamais faire confiance au gouvernement avec nos données et que les citoyens doivent agir contre l'invasion de la vie privée et rester vigilants face à ces intrusions - et les histoires de générations d'espionnage des citoyens ne sont pas nouvelles. Rassemblées dans ce livre, les histoires collectives deviennent une puissante condamnation de la façon dont la technologie a accéléré le rythme de notre perte de vie privée et de données - dont certaines que nous avons volontairement abandonnées (médias sociaux, etc.) et d'autres que nous avons permis à notre gouvernement de faire sous le couvert de la sécurité.

Cependant, le format graphique n'est peut être pas le bon format pour ce sujet. Dans ce livre, les pages sont remplies de texte, ce qui réduit la capacité du lecteur à absorber les informations visuelles. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle on utilise un format de roman graphique en premier lieu. Nous aurions aimé qu'ils fassent plus pour tirer parti de l'utilisation des visuels sur la page. Dans trop d'images, il n'y a que des gens qui parlent avec des bulles ou des boîtes de texte débordantes. On comprend qu'il y a beaucoup d'informations à faire passer, mais une meilleure utilisation de la visualisation symbolique et de l'art expérimental aurait aidé à faire passer le message, sans nul doute.

VERDICT

-

Le propos du livre est important et pour ceux d'entre nous qui sont préoccupés par la vie privée et les données, La machine ne cligne jamais des yeux est un autre regard sur le sujet. Cette BD documentaire est intéressante, mais elle pourrait être trop dense en concepts et en vocabulaire pour les jeunes lecteurs.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés