Dead Mount Death Play tome 5
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 13 Août 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Ryohgo Narita   
Dessin : Shinta Fujimoto

Dead Mount Death Play est une série toujours en cours de publication au Japon et qui a connu cinq tomes à ce jour aux éditions Square Enix. Dans cette série, le Maître des Corps utilise le pouvoir de la nécromancie de manière à perturber son monde. C'est pourquoi un héros du nom de Sir Shagrua (surnommé le broyeur de calamité) est envoyé pour l'arrêter. Sir Shagrua et le Maître des Corps possèdent tous deux le mauvais œil, capable de détecter et de voir les esprits de ceux qui ont été tués autour d'eux. Les deux s'affrontent, Cependant, le Maître des Corps utilise un sortilège et sous un éclat de lumière éclatant, Sir Shagrua se retrouve projeté dans le monde moderne… ou du moins c'est ce que le manga veut que vous croyiez jusqu'à ce qu'il soit révélé que c'est le Maître des Corps qui s'est transporté pas seulement 1000 ans dans le futur mais également dans notre monde depuis le sien. Le Maître des Corps s'empare de l'enveloppe d'un garçon de 16 ans qui vient d'être tué par une maniaque nommée Misaki qui adore tuer pour se divertir. Le corps du garçon appartient à Polka Shinoyama et on ignore actuellement pourquoi il était la cible de Misaki et de la mafia avec laquelle elle était en affaires. Cependant, maintenant que Polka est mort et que le Maître des Corps habite son corps, il assume simplement son identité. Lorsqu'il combat Misaki, son mauvais œil se réactivera et ses pouvoirs lui reviendront dans une certaine mesure. Il commence à utiliser les âmes qu'il voit autour de lui pour tuer instantanément Misaki. Le Maître des Corps assume de plus en plus sa nouvelle identité et sa véritable intention est simplement de vivre une vie de paix et de tranquillité. Il semble n'avoir aucune peine à tuer ceux qui se dressent sur son chemin, mais il est aussi doux et attaché à la valeur de la vie humaine ce qui le poussera à aider les âmes en détresse ...

Dans le cinquième volume de Dead Mount Death Play, on nous présente quelques nouveaux personnages et, de ce fait, la capacité classique de Ryohgo Narita à lier plusieurs histoires ensemble se produit une fois de plus. Dans le dernier volume, Solitaire et Polka se sont affrontés sur le toit de l'immeuble et il s'est avéré qu'un Vlogger a filmé l'action. Maintenant, les journaux débattent pour savoir s'il s'agissait d'un tour de Solitaire ou d'une activité paranormale. Dans ce dernier cas, une jeune journaliste du tabloïd Weekly Dry, Eightport Kochou, s'intéresse à Polka en tant que voyante, mais ce n'est pas la seule raison pour laquelle elle met son nez dans ses affaires. Elle sait que de nombreux événements survenus à Shinjuku sont liés entre eux et elle essaie d'obtenir un scoop à ce sujet, même si son article ne sera publié que dans la section Occulte du Weekly Dry. Pendant ce temps, un homme très grand du nom de Momoya Agakura a engagé l'ancien chef du gang des Fils du Styx, Higuro, pour l'aider. Le clan Agakura a employé des tireurs d'élite afin d'éliminer Solitaire après qu'il ait déployé son dirigeable au-dessus de la ville. Ils reçoivent une nouvelle mission après que leurs snipers se soient enfuis. Ils tentent de se mêler des affaires de chacun en tuant Nishida, un barman du bar de Clarissa. Après avoir découvert où Nishida travaillait, il met en place certains plans. Ils placent le corps dans le sous-sol de l'immeuble où habite Polka et attendent dans un immeuble de l'autre côté de la rue. La chance leur sourit et la police se présente sur la base d'informations concernant une "agression" qui s'avère être le meurtre de Nishida. Avec le corps de Nishida dans le sous-sol, tout semble perdu jusqu'à ce que Hosorogi parle à Polka à travers le stylo et que Polka utilise ses pouvoirs de nécromancien pour cacher le cadavre. Hosorogi déclare que cette situation est extrêmement similaire à sa mort, il y a cinq ans. Comme il y a des liens avec Solitaire, Arase et Iwanome sont également sur l'affaire. Cela fait peur à Higuro car il a un passé chargé d'histoire avec Arase. Quand Takumi voit qu'Arase vient enquêter, il se tire en vitesse et dit à Polka de le contacter par téléphone s'il a besoin de quelque chose. Takumi s'enfuit chez lui mais Momoya et Higuro l'attendent. Polka, sentant que Takumi a besoin de protection, envoie Misaki pour le protéger. Elle se retrouve dans une bataille avec Momoya et... eh bien... c'est sur les résultats de cette bataille que se termine notre volume !

En parallèle, Takeru Shinoyama dit à Nezu de se retirer et de prendre du temps libre. C'était une chose très aléatoire à dire et à faire au milieu de tout cela et cela n'a pas été revu dans le reste du volume. Compte tenu de ses tactiques sournoises et de ses relations,  que Nezu a été mis en congé parce que c'est Takeru qui a contacté Momoya. Avec l'intérêt de Takeru pour l'insecte cracheur de feu et le nouveau lien entre l'insecte et le Solitaire, cela semble logique et cohérent. De plus, il y a aussi la subtile allusion d'Higuro déclarant que les connexions sont l'amour. Eh bien, si Momoya a un lien avec Takeru, et que ce dernier fait tout cela pour essayer de protéger Polka sous les ordres de son père, ne serait-ce pas une forme d'amour ? La seule chose qui ne colle pas, c'est que Momoya a mis le corps de Nishida dans le sous-sol de l'immeuble où Polka logeait. Cela signifierait que la police le trouverait et l'arrêterait en le soupçonnant d'être impliqué dans son meurtre. Il ne semble pas qu'ils le protègent. Takeru, cependant, est très rusé, alors peut-être qu'il a des plans alternatifs ? Le dessin de Fujimoto complète parfaitement le récit de Narita. Que ce soit la conception des personnages ou les expressions émotionnelles, tout cela pousse le dialogue et aide à façonner nos personnages dans leurs formes uniques.

VERDICT

-

Un autre volume de Dead Mount Death Play qui avait beaucoup à prendre en charge, mais vous pouvez voir plusieurs chemins se croiser et c'est certainement l'une des spécialités de Narita. Le même type de narration a été utilisé dans Baccano et Durarara, alors ce n'est pas une surprise.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés