Kuma Kuma Kuma Bear tome 2
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 26 Mai 2021
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Manga : Sergei
Oeuvre originale : Kumanano
Chara design : 029

Kuma Kuma Kuma Bear est une série toujours en cours de parution au Japon aux éditions Shufu to Seikatsusha et qui a connu six tomes à ce jour. Yuna, une jeune fille de 15 ans, a commencé à jouer au premier VRMMO du monde. Elle a gagné des milliards de yens en actions et se confine dans sa maison pour jouer au jeu sans aller à l'école. Aujourd'hui, une mise à jour majeure est arrivée et elle a obtenu une tenue d'ours rare non transférable. Mais l'équipement est si embarrassant qu'elle ne peut pas le porter même dans le jeu. De plus, lorsqu'elle répond au questionnaire concernant la nouvelle mise à jour et qu'elle relance le jeu, elle apparaît dans une forêt inconnue dans la tenue d'ours. Qu'est-ce que c'est ? Un e-mail de Dieu ? Un monde différent ? Si elle porte le costume d'ours, elle est une tricheuse, si elle l'enlève, elle est une fille normale. Son aventure commence juste comme ça. Yuna a commencé à faire ce qu'elle voulait ...

Le thème de l'ours est beaucoup moins présent dans ce deuxième volume de Kuma Kuma Kuma Bear, principalement parce que Yuna elle-même s'y est habituée - à un moment donné, elle nomme quelque chose avec un motif d'ours, ce qui montre qu'inconsciemment elle a accepté ce qu'elle est maintenant. L'accent est plutôt mis sur Yuna et son attitude générale envers tout. Dans sa propre narration interne et dans ses dialogues, Yuna est une fille grincheuse avec une gamme d'émotions minimale, et nous en voyons beaucoup ici. Cela dit, l'intérêt des livres est de montrer que Yuna est, en dessous de tout cela, une fille attentionnée avec un cœur d'or. Ici, elle aide un orphelinat voisin, emploie la mère de Fina pour qu'elle n'ait pas à retourner à l'aventure, aide à sauver un village d'un serpent géant et protège un groupe d'aventuriers débutants d'un loup géant. Tout cela fait partie du travail quotidien de notre héroïne surpuissante, qui a quelques moments où elle doit transpirer et ne pas simplement dominer tout sur son passage... mais seulement quelques moments. Comme dans le premier livre, si l'idée de héros surpuissants vous irrite de quelque façon que ce soit, ne vous en approchez pas. Ici, Yuna ne se contente pas d'effectuer des mouvements puissants pour vaincre des monstres puissants, y compris faire descendre une armée de minuscules ours de feu dans le gosier d'un ennemi, elle apprend également à soigner et à guérir, afin de pouvoir être une équipe polyvalente à elle seule, et aussi sauver la mère de Fina de sa fin tragique. En dehors de cela, Yuna n'a pas vraiment de motivations dans ce livre. La fin du volume indique qu'elle va se rendre à la capitale de ce monde, et c'est peut-être une bonne idée, car elle est un peu démotivée. On la voit regarder plusieurs quêtes et les rejeter toutes car elle n'a pas envie de les faire. C'est dur quand on est coincé dans une ornière seulement quelques semaines après être arrivé dans son monde "piégé dans un univers de jeu".

Une chose intéressante (à la fois en bien et en mal) qui a été faite ici est le seigneur local de la ville, que Yuna rencontre dans ce volume. C'est un type sympa avec une fille adorable, mais Yuna, qui a lu beaucoup trop de light novels dans son ancienne vie au Japon, pense immédiatement qu'il va être cruel et arrogant, avec un fils narquois et privilégié. Cela ne s'avère pas être le cas... Cependant, le seigneur *est* négligent, comme nous le voyons lorsque Yuna découvre que des enfants mendient dans la rue et qu'un orphelinat délabré perd son financement. Yuna est furieuse, ce qui est compréhensible, même si elle résout le problème toute seule (car bien sûr, elle le fait). Cela dit, il s'avère que la raison de tout ceci est un aide maléfique et sa famille maléfique. L'assistant est VRAIMENT diabolique - comme dans "kidnapper des jeunes filles, les violer et les tuer". C'est horrible dans un livre qui est censé être "la fille mignonne en costume d'ours est géniale", surtout parce que le seigneur, qui a été négligent en ne remarquant pas cela, est très vite pardonné.

VERDICT

-

Ce tome deux de Kuma Kuma Bear répond aux attentes des lecteurs. Il sera intéressant de voir ce qu'une ville plus grande apporte à notre ours préféré.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés