Journal d'une vie tranquille tome 2
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 02 Avril 2021
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Tetsuya Chiba

Journal d'une vie tranquille (Hinemosu no Tari Nikki) est une série toujours en cours de parution au Japon et qui a connu quatre tomes à ce jour aux éditions Shogakukan. Après une longue carrière, le mangaka Tetsuya Chiba (Ashita No Joe) a décidé de prendre sa retraite à la fin de l'année 2015. Mais le magazine Big Comic (Shogakukan) lui a proposé de débuter une nouvelle série, ce à quoi, il a finalement accepté. Cependant, le rythme de parution s'annonce lent puisqu'il s'agit de chapitres de quatre pages mais intégralement en couleurs et dans un format plus grand qu'à l'accoutumée. Cette saga comporte des séquences flashback où Chiba replonge dans sa vie en Mandchourie (alors que le Japon était en guerre), sa jeunesse sous les bombes américaines,  la mobilisation de son père, l'exil de Tokyo, son insouciance d'alors... mais aussi sa carrière, ses débuts, les moments durs, la mort de Tezuka, etc. Il faut noter que l'ouvrage est essentiellement chronologique et constitue également un témoignage historique d'une grande richesse.

Dans ce deuxième volume, Chiba continue de nous raconter sa vie, de sa naissance à l’âge adulte en alternant des petites anecdotes de la vie de tous les jours (l'école suivi d'un petit job le soir), de ses débuts de mangaka (un jeune assistant lui fait repenser à lui) et son enfance durant la seconde guerre (notamment dormir sous les ponts ou encore la découverte des mangas), tout ça sur le ton de l'humour. Le manga est entièrement en couleurs avec un dessin fort et une composition très dynamique. Un ouvrage qui ne passera pas inaperçu d'un grand dessinateur de manga qui se fait plaisir à nous raconter sa vie et celles des auteurs de sa génération, dont Matsumoto Leiji avec qui il a pris pour la première fois l'avion (et pas n'importe lequel !). Chiba évoque aussi les temps modernes : Malgré les années, le travail n'a pas changé sauf que les éditeurs envoient désormais des boissons énergisantes pour que les auteurs tiennent le coup. Néanmoins, Chiba n'élude pas sa santé, devant un peu sourd avec l'âge et ayant du mal à se déplacer. Son dessin lui aussi se veut moins précis qu'à une certaine époque, cependant le trait simple et arrondi est en parfaite harmonie avec ce type de manga. Les personnages s'avèrent très soignées de même que les décors, ce qui n'est hélas pas si fréquent dans les publications nippones. Il y a aussi des photos d'époque, de proches de l'auteur et même des planches du premier manga de Chiba.

VERDICT

-

Journal d'une vie tranquille est un manga autobiographique très réussi. Il revient sur la vie d'un auteur finalement assez méconnu en France, puisque Tetsuya Chiba n'a été publié en France que pour sa saga Ashita no Joe, malgré un catalogue d'une grande richesse.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés