Everhood
Plate-forme : Nintendo Switch
Date de sortie : 04 Mars 2021
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Bienvenue dans le monde fabuleux d'Everhood, où en haut est en bas, la gauche est à droite et où le temps s'est arrêté.

Il y a eu beaucoup de mélanges de genres intéressants avec beaucoup de cœur ces derniers temps - des histoires obsédantes avec des messages poignants qui renversent généralement la norme des jeux vidéo, où tout tuer a réellement un impact négatif. Everhood est l'un de ces titres : un mélange de genres qui, de manière surprenante, partage de nombreux éléments avec Undertale tout en offrant une expérience qui lui est propre, mais à peine. Everhood est un jeu d'aventure avec des sections de jeu de rythme et d'autres genres jetés dedans de temps en temps. Depuis sa sortie, nous avons vu beaucoup de gens le décrire comme une rencontre entre Guitar Hero et Undertale, et même si ce n'est pas tout à fait exact, il est difficile de nier cette caractérisation. Dans Everhood, vous incarnez une poupée de bois dont le bras a été volé par un gnome bleu. En tant que poupée de bois, vous vous réveillez dans un pays étrange rempli de personnages intéressants. Parfois, vous devrez contourner ces personnages en jouant à une sorte de jeu de rythme qui ressemble à Guitar Hero ainsi qu'à quelques autres genres, dont un segment de jeu de course. Bien qu'Everhood n'ait pas vraiment de mécanismes de jeu serrés, son jeu de rythme est en fait assez amusant. Il est un peu difficile à appréhender au début, car votre objectif est d'éviter les lasers sur le rythme, ce qui est généralement le cas lorsque vous essayez de toucher ces notes dans un jeu de rythme normal. Vous pouvez soit sauter par-dessus les "notes", soit esquiver à gauche ou à droite pour les éviter. Certaines de ces notes laser sont trop hautes pour que vous puissiez sauter dessus. Il existe des variations situationnelles de ce gameplay. Ces sections rythmiques peuvent également être incroyablement impitoyables. Même avec des réflexes rapides, il est possible que vous deviez les jouer plusieurs fois pour en venir à bout. Alors que la plupart des parties rythmiques vous demandent simplement de survivre jusqu'à la fin, dans certains cas, vous devrez faire une action ou atteindre un objectif avant de pouvoir continuer, surtout après avoir obtenu la capacité de dévier certains coups.

Bien que les sections rythmiques soient sympathiques, elles ne semblent pas aussi bien pensées et n'ont pas le même impact sur le récit que les sections bullet hell d'Undertale. De plus, la musique sur laquelle vous esquivez les lasers est assez bonne, bien que toutes les musiques seraient probablement des faces B si elles étaient composées par Toby Fox. La musique d'Everhood est acceptable, mais pas aussi mémorable que celle d'Undertale. Si vous ne jouez pas à des jeux de rythme, vous explorez le monde sombre et surréaliste d'Everhood et de ses personnages. Encore une fois, les similitudes avec Undertale ne peuvent pas vraiment être ignorées ici. Les personnages sont excentriques de la même manière que ceux d'Undertale, et ont même un style de design similaire. Le monde d'Everhood est un endroit intéressant à habiter, et il y a des secrets et des nuances d'histoire à découvrir. L'histoire d'Everhood semble elle aussi dans la lignée de son modèle Undertale. Bien qu'il raconte sa propre intrigue, le jeu a tendance à utiliser des rythmes, des thèmes et un ton similaires.  L'imitation est la forme la plus sincère de la flatterie, cependant. On ne peut pas dire qu'Everhood est une copie d'Undertale - il apporte suffisamment de différences - mais Everhood rend définitivement hommage à ce jeu. Et bon point, le jeu a été localisé en français, ce qui n'est pas toujours le cas dans ces titres indépendants.

VERDICT

-

Il est difficile de nier l'influence d'Undertale sur Everhood.  Son succès est dû en partie à sa nouveauté. Everhood, quant à lui, semble être rempli de concepts qui ont été explorés ailleurs. Il n'y a rien de mal à l'hommage, cependant, et l'amalgame d'Everhood de diverses IPs en fait quelque chose d'unique. Même si sa forte dépendance à l'égard de l'exploration, de l'interaction et de la bataille, ainsi que son style artistique, le font ressembler à une copie d'Undertale, cela ne vous empêche pas d'apprécier l'histoire sous-jacente poignante d'Everhood.

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés