L'île du Docteur Moreau de H. G. Wells tome 1
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 01 Septembre 2021
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Stéphane Tamaillon
Dessin : Joël Legars
Couleurs : Anna Conzatti

Jouer à Dieu ne finit jamais bien dans la fiction. Bien qu'ils veuillent vraiment le meilleur pour l'humanité, les scientifiques qui jouent avec l'ADN dans les films meurent généralement des mains de leurs propres créatures avec des griffes, des défenses ou des antennes. L'un des premiers exemples d'une telle « horreur évolutive » est l'intemporel The Island of Dr. Moreau, une histoire de 1896 de l'auteur britannique HG Wells. L'île du docteur Moreau est le récit d'Edward Prendick, un Anglais de formation scientifique qui survit à un naufrage dans le sud de l'océan Pacifique. Un navire qui passe l'emmène à bord, et un homme nommé Montgomery le prend sous son aile. Prendick rencontre également un natif bestial grotesque nommé M'ling, qui semble être le valet de chambre de Montgomery. Le navire transporte un certain nombre d'animaux qui appartiennent à Montgomery. Alors qu'ils approchent de l'île, la destination de Montgomery, le capitaine demande à Prendick de quitter le navire. Mais Montgomery explique qu'il ne pourra pas héberger Prendick sur l'île. Malgré cela, le capitaine laisse Prendick dans un rafiot de survie et s'éloigne. Voyant que le capitaine a abandonné Prendick, Montgomery prend pitié et le sauve. Comme les navires passent rarement l'île, Prendick sera logé dans une pièce extérieure d'un complexe clos. L'île appartient au docteur Moreau. Prendick se souvient qu'il a entendu parler de Moreau, un ancien physiologiste éminent de Londres dont les horribles expériences de vivisection avaient été exposées publiquement et a fui l'Angleterre à la suite de son exposition. Le lendemain, Moreau commence à travailler sur son nouveau projet, une puma femelle. Prendick comprend que Moreau effectue une expérience douloureuse sur l'animal, et ses cris d'angoisse le poussent dans la jungle. Alors qu'il erre, il rencontre un groupe de personnes qui semblent humaines mais qui ont une ressemblance indéniable avec le porc. Alors qu'il retourne à l'enclos, il se rend soudain compte qu'il est suivi par une silhouette dans la jungle. Il panique et s'enfuit, et la silhouette se lance à sa poursuite. Alors que son poursuivant s'abat sur lui, Prendick parvient à l'assommer avec une pierre et observe que le poursuivant est un hybride monstrueux d'animal et d'homme. Lorsque Prendrick retourne à l'enceinte et interroge Montgomery, Montgomery refuse de s'ouvrir à lui. Après avoir échoué à obtenir une explication, Prendick cède finalement et prend un somnifère.

Prendick se réveille le lendemain matin avec les activités de la nuit précédente fraîches dans son esprit. Voyant que la porte de la salle d'opération de Moreau n'a pas été verrouillée, il entre pour trouver une forme humanoïde allongée dans des bandages sur la table avant d'être éjecté par un Moreau choqué et en colère. Il pense que Moreau a vivisecté des humains et qu'il est le prochain sujet de test. Il s'enfuit dans la jungle où il rencontre un homme-singe qui l'emmène dans une colonie de créatures mi-humaines/mi-animales similaires. Leur chef est une grande chose grise qui lui fait réciter une étrange litanie appelée la Loi qui implique des interdictions contre les comportements bestiaux et des éloges pour Moreau. Soudain, le Dr Moreau fait irruption dans la colonie à la recherche de Prendick, mais Prendick s'échappe dans la jungle. Il se dirige vers l'océan, où il envisage de se noyer plutôt que de laisser Moreau mener des expérimentations sur lui. La partie graphique assure quant à elle un dessin charbonneux et des couleurs d'une grande douceur.

VERDICT

-

L'ouvrage traite d'un certain nombre de thèmes philosophiques, notamment la douleur et la cruauté, la responsabilité morale, l'identité humaine et l'interférence humaine avec la nature. Wells a décrit le roman comme « un exercice de blasphème juvénile ». Cette adaptation en BD s'en sort avec les honneurs.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés