NeoGeo Pocket Selection Vol. 1
Plate-forme : Nintendo Switch
Date de sortie : 27 Août 2021
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Quatre jeux stellaires ont été ajoutés aux six déjà en vente pour un total de 10 classiques incroyables pour votre plaisir !

La Neo Geo Pocket Color est sortie en 1999, avec la tâche insensée de concurrencer la Game Boy Color (et plus tard, l'Advance) à une époque où chaque être vivant possédait une console juste pour jouer à Pokémon. Inutile de dire que, malgré son matériel impressionnant et sa fantastique bibliothèque de titres, elle n'a pas réussie à faire impression. Tout comme le WonderSwan, le NGPC est devenu un objet de collection coûteux, un graal pour les collectionneurs du monde entier. Eh bien, si vous aimez les jeux rétro mais que vous ne voulez pas dépenser près de quatre chiffres pour une Neo Geo Pocket Color neuve avec une poignée de jeux, SNK a une solution pour vous : la toute nouvelle compilation Neo Geo Pocket Color Selection Vol.1 pour la Nintendo Switch. Développé par Code Mystics, les mêmes personnes derrière le remaster PS4 de The King of Fighters 2002 : Unlimited Match, Neo Geo Pocket Color Selection Vol.1 propose dix des titres les plus appréciés sortis sur la malheureuse console portable de SNK. Commençons par les jeux de combat, car ce sont les meilleurs titres disponibles non seulement dans cette collection, mais probablement sur la Neo Geo Pocket Color dans son ensemble. Ils présentent tous le même style artistique chibi adorable, adaptant magistralement leurs personnages de combat nerveux en enfants d'anime super déformés, quel que soit le titre que vous décidez de lancer. Le joyau de la collection est "SNK vs. Capcom : The Match of the Millennium", qui comprend vingt-six combattants (un nombre énorme pour une console portable), un large assortiment de modes et un système de contrôle "facile à apprendre, difficile à maîtriser". La console était réputée pour son excellent clicky stick, qui rendait les jeux de combat très confortables en déplacement. Les sticks analogiques des Joy-Con, bien qu'ils ne soient pas les meilleurs créés par Nintendo, font un bon travail de traduction de ces commandes. Vous pouvez même utiliser l'écran tactile bien que ce ne soit certainement pas la meilleure façon de jouer. Il existe même une fonction de rembobinage pour annuler les dernières secondes d'actions, ce qui peut s'avérer utile si vous faites une erreur. Il existe également un mode deux joueurs disponible dans la plupart des jeux, le tout sans les tracas d'un câble de liaison.

Parmi les autres jeux de combat, on trouve "King of Fighters R-2" et la version NGPC de "The Last Blade : Beyond the Destiny", la version encore plus sérieuse de SNK sur le Japon féodal, comme si "Samurai Shodown! 2" n'était pas déjà suffisant, le beat'em all intemporel "Fatal Fury First Contact" et enfin "SNK Gals' Fighters", un crossover de filles entre les différentes séries de combats. Pour être honnête, la plupart de ces jeux se ressemblent et se jouent de la même façon, ne variant qu'au niveau de la liste des joueurs et de l'arrière-plan, mais ils sont toujours aussi amusants à jouer. Ce n'est pas pour rien que la console comptait autant de jeux de combat dans sa bibliothèque : SNK était très doué pour les réaliser. Les quatre autres titres disponibles dans la collection, ceux qui ne sont pas des jeux de combat, sont également excellents. Il y a deux titres "Metal Slug" (1st Mission et 2nd Misison), qui ont été adaptés de façon magistrale à une console portable dotée d'un petit écran et de deux boutons faciaux. Ensuite, il y a le jeu de golf "Neo Turf Masters", qui fait passer la version Game Boy de Mario Golf pour un jeu Atari 2600. Enfin, le jeu le plus bizarre de toute la collection, "Dark Arms : Beast Buster", un RPG d'action qui consiste à tuer des zombies et à donner leurs âmes à vos armes pour les faire évoluer. De plus, il s'agit d'un RPG dérivé de la première tentative de SNK de concurrencer la série The House of the Dead de Sega. Tous ces jeux sont bien conçus et bien joués, compte tenu des limitations de la console. Code Mystics a fait un bon travail de portage, au point que même les ralentissements gênants sont restés intacts. Il s'agit d'une recréation fidèle de la façon dont fonctionnait la Neo Geo Pocket Color à l'époque, avec une augmentation évidente de la résolution et quelques options d'affichage supplémentaires. Celles-ci comprennent divers filtres et la possibilité d'exécuter le jeu en plein écran, ce qui est l'option recommandée, car le réglage par défaut n'utilise qu'une fraction de l'écran déjà petit de la Switch. La sélection de jeux est excellente, mais la collection elle-même n'est pas vraiment excitante en termes d'extras, car il n'y a presque rien d'autre que les jeux eux-mêmes. Il n'y a même pas de musique dans le menu principal. Tout ce que vous pouvez faire, en plus de jouer aux jeux, c'est jeter un coup d'œil aux manuels d'origine des jeux et à une reconstitution polygonale des boîtes et cartouches d'origine.

VERDICT

-

Neo Geo Pocket Color Selection Vol.1 est un moyen fantastique (et bon marché) de jouer à certains des meilleurs jeux disponibles sur une console portable qui n'aura jamais su percer et qui est devenue introuvable à un tarif décent. Il manque quelques classiques (comme Sonic), mais il semble évident qu'un second volume verra le jour plus tard ...

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés