The Outer Worlds : Murder on Eridanos
Plate-forme : Nintendo Switch - PlayStation 4
Date de sortie : 08 Septembre 2021
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
RPG
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

The Outer Worlds: Meurtre sur Éridan est la dernière extension scénarisée du RPG d'Obsidian Enternainment et Private Divison.

Après Peril on Gorgon, le développeur Obsidian Entertainment propose maintenant la deuxième et dernière extension pour The Outer Worlds, intitulée Murder on Eridanos. En son sein, on nous demande d'enquêter sur le meurtre de l'actrice Ruth Bellamy, plus connue sous le nom d'Halcyon Helen dans "Terror on Monarch". Helen était également l'égérie de Rizzo et était sur Eridanos pour dévoiler un nouveau produit. Une fois que nous avons atterri sur le complexe atmosphérique d'Eridanos, l'endroit où se déroule cette extension, nous sommes immédiatement conduits dans la salle de bal de l'hôtel Grand Colonial et sur la scène du crime. Là, nous recevons l'amplificateur de discordance du coroner. Cet appareil à demi intelligent a une personnalité plutôt spirituelle, mais il peut nous aider à résoudre l'affaire du meurtre. En scannant des objets et autres, des traces et des indices deviennent visibles. Par exemple, sur la scène du crime, nous voyons une empreinte de pas qui appartient à Helen et la lettre "B" est écrite sur le sol. A-t-elle essayé d'écrire le nom de son tueur ici, ou le tueur essaie-t-il de nous égarer ? S'ensuit l'interrogatoire des différents suspects et la recherche d'indices dans les différents lieux. Comme dans le jeu de base et dans Peril on Gorgon, Murder on Eridanos présente un casting de personnages intrigants. Parmi eux, le collègue acteur d'Helen qui a toujours été jaloux d'elle, le joueur de football et amant d'Helen et le patron de SubLight Underground qui n'a manifestement aucun problème à tuer des gens. L'humour cynique rend encore une fois amusant le fait de parler aux différents personnages. Dans votre chambre d'hôtel, vous pouvez tranquillement examiner l'affaire de meurtre et obtenir des informations sur les différents suspects, les victimes (oui, il n'y a pas qu'Helen qui est tuée par le tueur) et les preuves que vous parvenez à trouver.

Le complexe atmosphérique d'Eridanos lui-même se compose d'un certain nombre d'îles formées sur des astéroïdes et reliées par des ponts. C'est un endroit plutôt agréable à visiter, même si les employés de Rizzo n'apprécieront pas, comme partout ailleurs dans la colonie Halcyon. S'ils ne font pas leur travail correctement ou s'ils jettent le discrédit sur leur employeur, un "traitement spécial" avec un parasite suivra, de sorte qu'après cela, ils n'auront que des pensées heureuses. Le slogan de Rizzo est le suivant : "Des employés heureux font des clients heureux". Les clients heureux sont des clients fidèles". En plus de l'intéressante enquête sur le meurtre, il y a plusieurs missions optionnelles à suivre. De plus, vous pouvez trouver un certain nombre de fragments audio, vos personnages et compagnons peuvent à nouveau monter de plusieurs niveaux et il y a plusieurs nouvelles armes et armures, dont trois nouvelles armes scientifiques, à obtenir. Murder on Eridanos est une continuation de ce que le jeu de base et la première extension ont fait. Encore une fois, vous ne découvrirez pas grand-chose de nouveau et cette deuxième extension est particulièrement amusante pour ceux qui, après avoir terminé le jeu et la première extension, ne se lassent toujours pas des intrigues et des personnages intrigants, des bons dialogues et de l'humour cynique. Sur Nintendo Switch, c'est une fois encore le studio Virtuos qui est à la manœuvre de ce DLC. Les développeurs ont voulu maintenir le framerate à 30fps durant la majorité de l'expérience, ce qui a des conséquences évidentes sur les graphismes. Vous perdez l'essentiel des effets volumétriques et de l'aberration chromatique, dans les grands espaces extérieurs et lorsque vous jouez en mode portable, il y a beaucoup de flou en arrière-plan et la résolution semble dynamique. Une fois dans un bâtiment ou un espace plus petit, les choses s'améliorent considérablement. Sur le dock, les choses sont un peu plus délicates et les dégradations visuelles forcément davantage visibles. Les textures sur les armes à feu qui se chargent et des objets distants qui apparaissent soudainement sont beaucoup plus visibles, tandis que les temps de chargements demeurent assez longs. Autres modifications sur Switch, le jeu prend en compte le HD Rumble ainsi que le gyroscope, tandis qu'il est possible de modifier la taille de la police du texte. Dans l'ensemble néanmoins, le jeu affiche un meilleur visage depuis la sortie originale de The Outer Worlds sur Switch en juin 2020.

VERDICT

-

The Outer Worlds : Murder on Eridanos s'appuie sur ce que le jeu de base et la première extension ont déjà fait et revient donc avec une bonne histoire, des personnages intrigants, de bons dialogues et un humour cynique. Pour ceux qui n'en ont jamais assez, c'est une fin digne du RPG. En termes de performances, Virtuos a fait un bon travail de nettoyage de ce portage et, en dehors de la dégradation attendue des visuels ainsi que de certains temps de chargement longs et assez fréquents, nous n'avons pas eu de problèmes significatifs.

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés