Fahrenheit
Plate-forme : Xbox - Playstation 2 - PC
Date de sortie : 16 Septembre 2005
Résumé | Test Complet
Editeur :
Développeur :
Genre :
Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8.5/10

Initiallement prévu pour 2002, Fahrenheit aura mis le temps de sortir. L'attente fut t-elle vaine ?

Un retour fracassant

Depuis The Nomad Soul, on avait perdu les petits Français de Quantic Dream. Ils reviennent aujourd'hui avec ce Fahrenheit, qui nous propose un scénario digne d'une enquête policière. En réalité vous incarnez un personnage désorienté en début de partie, nommé Lucas Kaine. Il vient de tuer quelqu'un mais il ne sait absolument pas comment il s'est retrouvé là. Votre tâche sera donc de trouver des indices, rencontrer des personnages, pour enfin découvrir la vérité, tout en essayant également de ne pas se faire attraper par la police. A l'instar de la série 24, il est possible de suivre la progression de plusieurs personnages simultanément. Ainsi dans Fahrenheit nous avons le tueur, plus deux policiers, Carla et Tyler. La suite de l'aventure sera dictée par vos choix, les développeurs ayant d'ailleurs intégrée pas mal de cheminements différents afin de créer un sentiment de liberté. Parallèlement un autre problème se pose, celui du climat. New York est en effet plongé dans une tempête assez importante ce qui est inhabituelle pour la saison.

Autre soucis les phases de QTE qui demandent de réagir rapidement. Et attention il faut répondre correctement aux questions sous peine de voire son stress grimper et le personnage au plus mal voire suicidaire. Une aventure qui peut donc tourner court.

Une réalisation cohérente

Cette version Xbox de Fahrenheit propose un visuel de qualité malgré une synchronisation labiale pas toujours au point et quelques textures peu reluisante. Les émotions se dégagent du visage des personnages, tandis que Les environnements s'avèrent variés et parfaitement mis en scène renforçant l'impression d'être dans un film. La maniabilité est ainsi peut être un peu complexe au commencement mais on s'y habite rapidement, surtout qu'Atari propose trois niveaux de difficulté dans son soft, et que la progression reste encadré. A noter des chargements un peu longs.

Côté son les musiques renforcent l'ambiance du soft, et les doublages sont au points. Les bruitages eux sont assez déroutants. Enfin la durée de vie de Fahrenheit est à la hauteur. Comptez 15h pour le terminer, moins pour les spécialistes du genre.

 

VERDICT

-

Fahrenheit cherche à sortir le jeu d'aventure de son carcant et propose une intrigue efficace, habilement mise en scène. On accroche tout au long d'un titre où les rebondissements seront nombreux. En bref, Fahrenheit est à conseiller au public.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés