No More Heroes
Plate-forme : Wii
Date de sortie : 14 Mars 2008
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8.5/10
La Wii accueille un jeu d'action totalement déjanté avec ce No More Heroes.

Travis Touchdown vit à Santa Destroy dans une chambre d'hôtel minable, décorée de posters de catch et de dessins animés japonais, le classique cadre d'un otaku en somme. Sa vie a a changé lorsqu'il remporta sur Internet les enchères portants sur un katana laser. Devenu tueur à gages lors d'une soirée bien arosée (il est vrai que son coomenditaire est une jolie blonde du nom de Sylvia Christel) il accepte une première mission, ce qui lui vaudra d'être classé 11ème par l'Association des Assassins Unis. Réalisant qu'il est devenu lui même une cible pour les aspirants tueurs, il décide pour se protéger, de devenir le tueur n°1 de la ville et va donc devoir éliminer toutes les tueurs au-dessus de lui dans le classement.

Si No More Heroes (Rising Star, 60€) utilise des modèles relativement épurés, l'esthétique qu'il dégage est unique. Cela est dû à une gestion intelligente du cel shading (processus donnant un aspect cartoon) et de couleurs toujours très saturées. Les effets spéciaux donnent du volume à l'ensemble et crée un environnement pour le moins original. Certes, certaines textures apparaissent limitées (même pour une Wii) et la gestion des collisions n'est pas un modèle du genre, mais le titre est unique. A l'instar d'un GTA, vous êtes totalement libre dans le jeu (à pieds ou en moto) mais vous devez remplir vos objectifs pour faire avancer le scénario. Afin de gagner l'argent nécessaire, il est donc indispensable d'effectuer quelques tâches ingrates. Par exemple, ramasser des noix de coco, nettoyer des tags, tondre des pelouses, etc. Mais attention à ne pas trop vous éloigner de vos objectifs, car les développeurs ont poussé le vice à intégrer des boutiques dans le jeu, et il est facile d'y flamber rapidement son pécule durement gagné.

La jouabilité est d'ailleurs fort simple, puisque les combats au katana se feront naturellement en secouant la Wiimote, tandis que le Nunchuk permettra de déplacer Travis. Mais le katana laser fonctionne sur piles (c'est malin) et si aucune batterie ne se trouve à proximité de vous, vous n'aurez pas d'autres choix que de secouer en rythme la Wiimote pour recharger son arme. A noter que durant les combats, une mini-roulette se met en route. Lorsque vous alignez trois symboles identiques, Travis entre en transe et devient invincible pendant un bref instant.  Excellente et toujours bien dans le rythme, la musique transmet toutes les contradictions de NMH. Tantôt sérieuse, elle part bien vite dans des accèlérations traduisant les délires psychotiques du jeu de Grasshopper. Il faudra environ 15h pour finir l'aventure, une moyenne très honorable pour un jeu marquant dans le catalogue de la Wii.

    

VERDICT

- No More Heroes est une production atypique sur consoles. Avec son style visuel unique, il s'impose comme un des meilleurs jeux de la console.
© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés