Soldier of Fortune : Payback
Plate-forme : Xbox 360 - PC - PlayStation 3
Date de sortie : 14 Février 2008
Résumé | Test Complet | Images | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
FPS
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


4/10
La franchise Soldier of Fortune revient sur consoles. Aurait-elle vraiment dû ?

Développé par le studio Slovaque Cauldron, Soldier of Fortune : Payback marque donc le retour de la série après plus de cinq ans d'absence. On rappellera que la série s'était fait remarquer par sa violence à l'époque, et surtout qu'il était possible d'exploser dans tous les sens les ennemis.  L'histoire du jeu nous met dans la peau de Thomas Mason, un mercenaire dépêché au Moyen-Orient afin de récupérer un diplômate chinois. Mais comme dans un épisode 24, rien ne va se passer comme prévu, et votre coéquipier va éliminer la cible. Décidé à vous venger, vous allez devoir suivre l'ennemi perfide à travers le monde, et plus généralement dans les points chauds du globe. Autant l'avouer, le blabla est incessant, mais comme le jeu est intégralement en Anglais (voix et textes) pas sur que tout le monde en suive la teneur. Qu'on se rassure, le concept du jeu n'a pas changé, c'est à dire foncer dans le tas. Le gameplay n'a aucune subtilité, on tire sur tout ce qui bouge et basta.

Alors oui, le jeu est très violent, mais devient également très vite répétitif, surtout que son concept date un peu. Comparons avec un autre jeu Activision, Call of Duty 4 par exemple. Ce Soldier of Fortune : Payback ne transcende pas les capacités de la Xbox 360. Les graphismes sont ternes, manquent de détails, les temps de chargements sont longs, et pire, l'animation se permet de ramer alors que le niveau de détails est franchement faible. Quant au level design, on traversera des couloirs qui rappelerons parfois la bibliothèque d'Halo 1 en 10 fois pire. Ajoutons à cela une IA indigente, et on se retrouve très vite au bout de l'aventure, même si les développeurs ont inséré quelques pièges retors. Si on retrouve également un mode multijoueur est les options traditionnels du genre (deathmatch, team deathmatch, elimination, team elimination, capture the flag, demolition), on ne compte que cinq cartes. Cela reste bien faible, et ce n'est pas le prix du jeu (50€) qui pourra changer la donne.

    

VERDICT

- Très violent, Soldier of Fortune : Payback est un FPS qui manque aussi singulièrement de cohérence. La réalisation est datée, le gameplay répétitif, la progression scriptée au possible, et le multijoueur anecdotique. Bref, seuls les joueurs bourrins risquent d'y trouver une once d'intérêt.
© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés