Street Fighter IV
Plate-forme : Xbox 360 - PC - PlayStation 3
Date de sortie : 20 Février 2009
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Combat
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


9/10

Dix ans (déjà) après Street Fighter 3, Capcom lance enfin le quatrième volet de sa série de combat phare.

Le retour d'un mythe

Lancé en 1992 sur Super Nintendo, Street Fighter II a marqué tout une génération de joueurs. Cet illustre jeu de combat accueille aujourd'hui une suite sur PS3 et X360 (et dans quelques mois sur PC). Les nostalgiques seront ravis de retrouver tous les personnages de leur enfance (Ryu, Ken, Chun-Li,  Zangief, etc) accompagnés de quelques petits nouveaux (l'espionne Crimson Viper, le cuisinier El Fuerte ou encore le lutteur amnésique Abel), et certains décors reprennent d'ailleurs des niveaux rencontrés à l'époque. Le total de personnages s'élève à 25 participants, un choix relativement raisonnable, surtout que Street Fighter a toujours été réputé pour la variété de ses combattants. Scénaristiquement, on peut même qualifier Street Fighter IV de suite au second épisode, puisque le scénario prend place juste après. Il s'agit de combattre Shadaloo, une mystérieuse organisation criminelle, qui vient de lancer un tournoi d'arts martiaux, dont l'objectif est d'analyser les différents styles de combats afin de créer un combattant parfait, le robot Seth, qui sera le boss de SFIV.

Le titre de Capcom propose un large panel de mode de jeux dont bien sur le mode Arcade, centre névralgique du jeu, et où l'on découvrira l'histoire des protagonistes ponctué de petites cinématiques prenant la forme de dessins animés. Petite originalité, il est possible de cocher une case permettant de déclencher un intermède prenant la forme d'un combat en ligne (!). Le mode en ligne est également une grande nouveauté de ce titre, avec des combats  1 contre 1 qui ne manque pas de dynamisme et qui ne souffre pas d'un lag particulier. Pêle-mêle, on trouvera également divers défis (chronométrés ou non), le classique mode versus où deux joueurs peuvent s'affronter, l'entraînement bien sur, et huit niveaux de difficulté.  La durée de vie se montre très confortable et le concept particulièrement accrocheur, puisqu'on y retrouve vite ses marques. C'est d'ailleurs là une force du jeu, avoir conservé l'esprit d'origine de la série, malgré l'arrivée de la 3D. N'omettons pas de signaler que les temps de chargements sont très courts une fois le jeu installé sur le disque dur de la Xbox 360.

Une réalisation d'envergure

Les graphismes de Street Fighter 4 apparaissent très détaillés, et mélangent efficacement la 2D et la 3D.  On appréciera particulièrement les expressions très naturelles des combattants, et leur visage se modifier au fil des coups. L'approche visuelle marque une rupture avec le passé, c'est évident, et cela se ressent un peu sur les rythmes des combats. Si le jeu se montre parfaitement fluide, l'action est un peu plus lente que dans les épisodes 2D (surtout quand on repense à Street Fighter III sur Dreamcast), un choix sans doute imposé par la 3D. Car la jouabilité, simple d'accès, reprend un schéma de commandes inchangée (les Hadokens font toujours aussi mal aux doigts avec la fausse croix de la console), tout en se montrant riche en options. Avec un stick arcade, on profitera d'un confort encore accru, les six boutons d'actions étant immédiatement accessibles.

Mais seuls les joueurs les plus attentifs découvriront la petite merveille se cachant dans le gameplay de SFIV. On y retrouve en effet tout un tas de techniques surpuissantes  (attaque, défense, coup spécial) qui ne se laisseront pas maîtriser par le premier venu. On pourra citer le Focus Attacks, qui s'effectue en pressant coup de pied et poing moyen simultanément, et qui dispose de trois niveaux de charge, et qui permet de projeter son adversaire à quelques mètres. Quant à la jauge de super, déjà présente dans Super Street Fighter II Turbo, elle permettra de déclencher les Super Combo, toujours très destructeurs. L'Ultra Combo System pourra vous sauver d'un bien mauvais pas, en déclenchant des attaques violentes et impressionantes. Normal après tout, puisqu'on les déclenchera après avoir rempli la jauge revenge, une constante qui variera en fonctions des dégâts reçus. Enfin, les attaques EX introduites dans Street Fighter III 2nd Impact, permettront d'en finir plus rapidement avec l'adversaire.

Les musiques restent assez variées pour leur part, dans la plus pure tradition japonaise (les doublages sont en anglais ou en japonais). En somme, avec ce nouvel épisode, Capcom frappe très fort, et les amateurs de jeux de baston ne peuvent pas l'impasse sur un monument du genre. Inoubliable tout simplement.

VERDICT

-

Street Fighter IV s'impose comme un incontournable dans sa catégorie. Les nostalgiques découvriront l'un des meilleurs épisodes de la série, les nouveaux venus un jeu de combat d'une rare précision.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés