50 Cent : Blood on the Sand
Plate-forme : Xbox 360 - PlayStation 3
Date de sortie : 20 Février 2009
Résumé | Test Complet | Images | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7/10

Trois ans après son prédéceseur, 50 Cent accueille une suite sur consoles.

50 Cent II = 1 dollar ?

Développé par Swordfish Studios, 50 Cent : Blood on the Sand faisait parti de la vague de projets Vivendi annulés suite à la fusion avec Activision. THQ a récupéré le projet qui a ainsi bénéficié de plusieurs mois de développements supplémentaires. Le scénario reste assez plat puisque lors d'un concert au Moyen Orient, Curtis se fait escroquer par l'organisateur du spectacle, qui n'a pas les moyens de lui payer. Après quelques minutes de conciliation (hum hum), Curtis repart avec un crâne de cristal d'une valeur inestimable. Seulement voilà, quelqu'un va lui voler ! Avec ses soldats du G-Unit à ses côtés, 50 Cent  va parcourir les rues et faire le ménage dans un jeu d'action plutôt violent, où il est possible de jouer à deux en ligne ou en réseau local. Si vous jouez seul, le second personnage est contrôlé par l'ordinateur et vous en aurez souvent besoin pour franchir certains passages ou vous servir d'un véhicule (soit vous tirez, soit vous conduisez).

Les développeurs ont essayé de rendre le jeu vivant en intégrant quelques éléments du monde des malfrats (marchands d'armes, prêteurs sur gages, pirates informatiques, indics, médecins douteux, etc ...). La durée de vie est somme toute correcte, et le titre propose un système de jeu assez efficace, et  de nombreux mini-jeux chronométrés, rappelant parfois le jeu The Club de Bizarre Creations. Le titre reste cependant facile, et comme dans la plupart des FPS du genre, la jauge d'énergie se régénère automatiquement. En outre, certains pourront trouver le gameplay très bourrin, mais au moins le jeu s'assume tel quel.

Une bonne surprise.

A l'écran, 50 Cent se montre à la hauteur. Une réalisation technique fort intéressante avec des graphismes détaillés, des environnements variés, bref l'Unreal Engine 3 est globalement en forme. La jouabilité se veut correcte sans toutefois être particulièrement transcendante et l'IA se défend assez bien, malgré quelques lourdeurs. On a l'habitude me direz-vous .. Le point fort du jeu est l'ambiance musicale. Ce disque contient l'équivalent de nombreux morceaux inédits, plus des remix, du rappeur. Evidemment si ce n'est pas votre tasse de thé ... hein.

En outre, 50 Cent contient de nombreux bonus supplémentaires à débloquer, ce qui ne sera pas du luxe pour gagner de l'argent. Mais pour dépenser vos précieux dollars, il faudra trouver le téléphone caché dans le niveau traversé. Les développeurs ont laissé un indice pour le trouver : Lorsque vous êtes dans la bonne zone, vous entendrez sonner. Ah oui, n'oublions pas de mentionner le langage très fleuri du jeu, heureusement les doublages sont en anglais (textes écrans en français).

VERDICT

-

50 Cent : Blood on the Sand n'était peut être pas spécialement attendu, mais au final il s'agit d'un jeu d'action relativement complet dans son genre et au gameplay accrocheur.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés