Astérix aux Jeux Olympiques
Plate-forme : Xbox 360 - Playstation 2 - Wii
Date de sortie : 22 Août 2008
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


6/10

Astérix & Obélix font leur entrée sur Xbox 360.

Astérix chez les Grecs.

Après la série XXL, Astérix connaît une adaptation du long métrage sur consoles. Mais il ne s'agit pas d'une simple conversion puisque le scénario a été pas mal revu. L'objectif des gaulois est cette fois de gagner la Grèce afin d'aider leur ami Alafolix à épouser Irina, fille du roi des Grecs justement. Parallèllement, Brutus (campé ici par Benoit Poelvoorde) cherche un moyen de se débarasser de son père César. Toutefois, avec les gaulois dans les parages, la tâche sera peut être difficile.

A première vue, le concept reste similaire aux volets XXL, castagner les Romains par dizaine et réaliser des chaines de combos afin de réaliser d'excellents scores. On peut également changer de personnage en cours de partie afin de profiter des points forts de chacun. Globalement le jeu reste assez facile, car principalement destiné à nos chers têtes blondes, et un peu bourrin il faut l'avouer. Cependant pour diversifier les actions, les développeurs ont intègré quelques énigmes et surtout de nombreuses parodies.

La Gaule, un point

Non Astérix aux Jeux Olympiques n'inclut pas d'épreuves de chants mais sportives. On compte en effet 9 mini-jeux au gameplay inspiré de Track'n Field en beaucoup plus simple. Les touches apparaissent en haut de l'écran et il vous faut suivre la cadence pour avancer sans sourciller.  Il y a également des combats de chars bien bourrines, ainsi que des séquences de baston générale.

Techniquement parlant, Astérix propose un rendu graphique assez réussi, mais étrangement moins percutant que le volet XXL. L'animation est elle non sans reproches, les ralentissements se faisant parfois bien sentir. N'oublions pas cependant plus les petites mimiques des personnages très sympathiques dans cet Olympie fictif.

La jouabilité est de son côté extrêmement accessible, mais la caméra parfois défaillante pourra entâcher la progression. Jeu Français oblige, les dialogues sont dans la langue de Molière et s'en sortent très bien idem pour les bruitages. Les musiques sont quand à elles plutôt loupées, évoquant des sonorités dances des années 1990.


 

VERDICT

-

Bien que fidèle à l'esprit de la bande dessinée, Astérix aux Jeux Olympiques manque toutefois de constance dans sa réalisation pour pleinement convaincre. Les amateurs de la licence devraient néanmoins apprécier.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés