Call of Duty : World at War
Plate-forme : Xbox 360 - PC - Wii - PlayStation 3
Date de sortie : 14 Novembre 2008
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
FPS
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8/10

Call of Duty revient dans un cinquième volet, cette fois développé par Treyarch.

Retour durant la Seconde Guerre Mondiale.

Deux ans après le troisième opus, Treyarch reprend les commandes de la série Call of Duty avec ce volet World at War. Et comme le sous-entend le titre, le contexte de la Seconde Guerre Mondiale est de retour, mais plus en Europe. En effet, vous y incarnez alternativement le Marine Miller situé dans le Pacifique, où il lutte contre les Japonais, et un Soldat de l'armée Rouge (Petrenko) qui va devoir repousser les Nazis de l'URSS. Voilà qui assurera le dépaysement, pour le reste le gameplay n'a pas fondamentalement changé et nous revoici rapidement en immersion au coeur de l'action. Ainsi le combat urbain sera très présent, mais le background de la campagne a heureusement été conservé. Dans l'ensemble les missions du jeu offrent une action assez variée bien qu'un peu trop scriptée et linéaire. Toutefois lors de certaines missions il sera possible de gérer plusieurs objectifs en même temps, ce qui laisse un minimum de liberté au joueur.

Sur le plan technique, Call of Duty : World at War tourne sur le même moteur que Modern Warfare et cela se sent. Le jeu est très soigné avec des textures fines et détaillés, de multiples éléments présents à l'écran et bien sur, pas mal d'explosions qui viennent perturber la visibilité. Les visages sont beaucoup plus expressifs et les environnements du jeu plongent immédiatement dans l'enfer de la guerre, on s'y croirait tellement les lieux sont fidèlement reproduits. Mais c'est surtout la partie sonore du titre qui impressionne, le doublage et les bruitages étant d'une grande qualité, tout comme les musiques qui collent parfaitement à l'action. Du tout bon, donc, de ce côté du jeu.

Un gameplay classique ?

Call of Duty WaW reprend toutefois un concept identique aux précédents opus. Lorsque vous serez surexposé aux tirs ennemis, l'écran prendra une couleur rouge et un message vous indiquera que vous êtes blessé. A ce moment il faut impérativement se mettre à couvert sous peine de voir apparaître l'écran Game Over. Cette manière - devenue un classique - de gérer notre énergie nous oblige à agir de manière réfléchie et à ne pas foncer dans le tas, surtout dans les modes les plus difficiles du jeu. En effet de son côté l'intelligence artificielle est plutôt bien faite, les ennemis réagissent au quart de tour dès que vous êtes dans leur champ de vision et n'hésitent pas à venir vous attaquer violemment au corps à corps lorsque vous êtes près d'eux. Il vous faudra souvent plus d'un tir pour venir à bout des adversaires, et chose amusante, même lorsque l'on croit avoir tué un soldat ennemi, il tente parfois dans un dernier souffle de vous tirer quelques balles alors que vous avez le dos tourné.

En solo, Call of Duty assure une moyenne de sept heures de jeu, ce qui reste un peu court, mais un mode coopération a été intégré. Le jeu propose également un mode multijoueur sur Xbox Live  avec pas mal d'options (deathmatch, capture the flag, domination, etc ...). De quoi faire en l'état, avec une nouveauté intéressante, le mode Nazi Zombie où le joueur est enfermé dans un bâtiment et doit éliminer tous les ennemis, ce qui rapportera un peu d'argent.

VERDICT

-

Call of Duty World at War se montre au final comme un FPS très réussi, sans aucun doute le meilleur réalisé par Treyarch. Un jeu rythmé et techniquement à la hauteur.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés