Civilization Revolution
Plate-forme : Xbox 360 - Dual Screen - PC - PlayStation 3
Date de sortie : 16 Juin 2008
Résumé | Test Complet | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Stratégie
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8/10

Après de multiples versions PC, la série Civilization est adapté sur consoles.

Une adaptation fidèle ?

Le concept de base de Civilization reste le même sur consoles. Vous avez donc pour mission de développer une civilisation à travers les siècles et d’exercer graduellement de plus en plus d’influence sur l’ensemble du monde. Tout comme dans les volets précédents de Civilization, il existe plusieurs façons de « gagner ». La plus évidente est probablement la manière militaire, qui utilise essentiellement la force brute et la bonne vieille panoplie du petit soldat. À côté de cela, vous pouvez également opter pour la filière économique ou encore vous distinguer dans le domaine culturel. Sans oublier la fameuse « course à l’espace », qui offre la victoire finale à la première civilisation qui s’envolera pour l’espace.

Le gameplay de Civilization Revolution vous laisse au joueur la liberté de changer de stratégie à tout moment. Dans certains cas, c’est même la seule façon de battre l’intelligence artificielle. Et comme la technologie évolue constamment au fil des millénaires, il est parfois nécessaire d’explorer d’autres pistes pour mener à bien le jeu. De l’époque des centurions romains à celle des bombes atomiques de destruction massive à grande portée, les armes à feu ne sont en effet pas toujours la solution la plus judicieuse pour dominer. En somme, mieux vaut être flexible et inventif que de tout miser sur un seul et même cheval, sans s’écarter de sa ligne de conduite.

Un jeu accessible

Firaxis s’est efforcé de rendre le jeu de ce nouvel opus aussi accessible que possible aux consoles sans que la profondeur du gameplay ne doive en pâtir. Même les plus accros des jeux PC se sentiront directement en terrain connu dans Civilization Revolution. Notons également que les graphismes ont été remaniés pour cette nouvelle version de Civilization. Les personnages sont ainsi reproduits dans un style graphique original, presque « cartoonesque ». Les concepteurs soulignent d’ailleurs que ce qui fait l’intérêt de Civilization, ce n’est pas le réalisme des graphismes, mais bien la profondeur du gameplay dans lequel le joueur est aspiré.

Firaxis guide le joueur durant la première partie. Les novices se familiarisent ainsi en quelques coups de manette avec toutes les possibilités disponibles pour conquérir le monde. Vous pourrez alors sélectionner votre propre civilisation, toutes dirigées par des chefs plus intrépides les uns que les autres.

Un ensemble cohérent

Les cartes du monde consultables et la ligne du temps uniformisée assurent des sessions de jeu dynamiques et une action constante. L’encyclopédie multimédia intégrée au jeu informe grâce à des vidéos, photos et précisions authentiques sur les innombrables éléments véridiques rassemblés dans Civilization Revolution.

Le jeu comprend également des options multijoueurs, où un maximum de quatre concurrents peuvent s’affronter par équipes, soit un contre un soit au sein d’un groupe de plusieurs joueurs dans lequel chacun joue pour son propre compte. La vidéo et le chat vocal ont été intégrés et les développeurs promettent qu'il sera bientôt possible de télécharger des contenus supplémentaires tels que des cartes multi-joueurs et des scénarios.

    

VERDICT

-

Une adaptation de Civilization sur consoles très réussi et qui devrait faire le bonheur des fans de stratégie.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés