Need For Speed Undercover
Plate-forme : Dual Screen - Playstation 2 - Xbox 360 - PlayStation Portable - PC - Wii - PlayStation 3
Date de sortie : 18 Novembre 2008
Résumé | Test Complet | Images
Editeur :
Développeur :
Genre :
Course
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


6.5/10

Need for Speed revient également sur Nintendo DS.

NFS ProStreet s'était montré assez convaincant sur Nintendo DS, bénéficiant d'un gameplay dynamique et d'une réalisation rarement atteinte sur la console au double écran. Pour ce nouveau volet, c'est cette fois le studio Firebrand Games qui s'est retrouvé aux manettes, un studio à qui l'on déjà de nombreux jeux de courses sur le support (Ferrari Challenge, Race Driver GRID, Trackmania). Dans Undercover, Electronic Arts a donc choisir de revenir aux bases et nous offre un titre qui ressemble beaucoup à NFS Most Wanted (2005). Vous débutez donc votre carrière comme policier infiltré dans un gang de pilotes hors la loi, où vous allez devoir prouver vos compétences de pilotes pour espérer gagner la confiance du groupe. Le jeu est ainsi décomposé en chapitres et les missions importantes seront introduites par des images fixes mettant en scène l'actrice Maggie Q, qui vous expliquera la marche à suivre.

Assez complet du côté des modes de jeux sur consoles, cette édition Nintendo DS s'est vu expurgé de pas mal de contenu, puisqu'on y retrouvera juste le multijoueur (avec toutefois option en ligne jusqu'à huit participants), une pseudo carrière, et la course rapide. En outre, exit la ville ouverte en permanence (vous ne pourrez vous y balader que lors de certaines épreuves) et on retrouvera de nombreuses barrières rouges lors des courses vous empêchant de prendre un raccourci ou de vous échapper. Sur le plan technique, le jeu est assez correct au niveau des environnements graphiques, les voitures sont moins concluantes pour leur part, avec des polygones qui ont tendance à s'afficher au dernier moment. De manière général, sur le plan technique, le jeu est tout de même inférieur à ProStreet sur le même support, avec certes une sensation de vitesse assez présente, mais un effet d'accélération nul. Quant à la gestion de dégâts, elle est réduite à son plus simple appareil. Le pseudo mode carrière reste court à boucler (neuf heures environ) et on pourra regretter un faible nombre de circuits, parfois manquant un peu d'ambiance d'ailleurs. Les chargements (toujours une hérésie sur une cartouche) restent supportables, comptez 5-6 secondes en moyenne. Les musiques sont peu nombreuses mais demeurent convaincantes allant de Prodigy à A.Tobin.

VERDICT

-

Episode sympathique de Need for Speed, mais un peu moins que le précédent. Le titre reste néanmoins appréciable.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés