Prison Break : The Conspiracy
Plate-forme : PlayStation 3 - Xbox 360
Date de sortie : 26 Mars 2010
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


5/10

Attendu depuis des années, Prison Break débarque enfin sur consoles.

Développé par ZootFly, Prison Break : The Conspiracy se passe en parallèle de la saison 1 de la série télévisée. Vous y incarnez Tom Paxton, un agent du Cartel qui a infiltré le pénitencier de Fox River, afin de découvrir pourquoi Michael Scofield , qui n’a jamais eu de casier judiciaire, est devenu un braqueur de banque. Pour celles et ceux qui n'auraient jamais suivi le feuilleton, Scofield a été volontairement incarcéré afin d'aider son frère, Lincoln Burrows, accusé d'avoir tué le frère de la vice-présidente des Etats-Unis. Un complot justement ourdi par le dit Cartel. Plus concrètement, vous incarnez donc le méchant, et devez commencer à fraterniser avec Scofield, afin qu'il vous livre ses projets d'évasion. Votre objectif sera donc de saboter ses plans, et vous aurez l'occasion de découvrir tous les évènements marquants de la saison 1, le jeu étant d'ailleurs totalement localisé en français. Extrêmement grand public, le jeu se veut assez linéaire, puisque vous ne pourrez pas explorer la prison comme vous l'entendez. De nombreux lieux sont fermés, et il faudra trouver le bon chemin puis accomplir vos tâches, sous peine de rester bloquer pendant des heures. Le cadre du jeu est relativement fidèle à la réalité,  mais la progression est beaucoup trop balisée puisque les objectifs sont désignés par des croix jaunes sur le plan. Lors des phases d'infiltration, le gameplay est particulièrement primitif. Vous ne pourrez pas faire ce que vous souhaitez mais devrez vous laisser guider par les actions interactives. Inutile également de surveiller le comportement des gardiens, car il faut déclencher le bon script pour que ces derniers se décident enfin à bouger. Si vous êtes repéré, le cauchemar commence : Il est impossible de fuir ou de combattre. Non, vous serez automatiquement ramené au précédent point de contrôle.

Techniquement parlant, Prison Break : The Conspiracy s'en sort honorablement. Les décors sont plutôt jolis, les personnages sont très ressemblants à leur modèle (même s'ils sont mono expressifs), mais l'animation est rigide à souhait. Le titre est cependant assez vivants, et le monde carcéral de Fox River se montre  particulièrement agité. Le gros point faible du jeu reste sa jouabilité qui n'offre aucun réel contrôle des évènements. Toutes les phases d'actions font appel aux QTE (il faut appuyer sur une touche au bon moment) et cela lasse rapidement tant le titre est par ailleurs facile. Le titre promet une durée de vie d'environ huit heures (neuf chapitres au total), sans proposer de réel difficulté. Pour se détendre, on pourra assister à des combats clandestins, et de gagner quelques dollars. Le mode multijoueur ne sert strictement à rien pour sa part. Côté son enfin, les musiques sont celles de la série, même chose pour les voix françaises. Les personnages inédits dénotent cependant par rapport au casting originel. 

VERDICT

-

Prison Break : The Conspiracy est un titre fortement limité. Le titre se montre particulièrement scripté, linéaire, et pas vraiment accrocheur. Un jeu moyen à tout point de vue, la réalisation ne faisant pas non plus d'étincelles.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés