Halo 3 : ODST
Plate-forme : Xbox 360
Date de sortie : 22 Septembre 2009
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
FPS
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7.5/10

Halo 3 accueille une suite autonome.

Il était une fois.

Halo 3 ODST ne met pas en scène le personnage de Master Chief, une première pour la série. En lieu et place, vous incarnez un membre du corps d'élite UNSC, qui a attéri à plusieurs kiliomètres du reste de son unité, et qui donc devoir retrouver ses collègues. Néanmoins, les abords de la ville de New Mombasa ne sont pas vraiment très accueillants, les ignobles Covenants répondent une nouvelle fois présent. Qui plus est, on remarquera rapidement que le personnage est loin d'être aussi agile que le Master Chief, ni aussi resistant. Le bouclier apparaît relativement sommaire, et lorsqu'il a été brisé, vous n'aurez pas d'autres choix que de vous lancer à l'assaut de kits de soin, à la manière des FPS des années 1990.

En dehors de cela, il n'y a pas vraiment de changement dans le mode solo de Halo 3 ODST. Vous vous retrouverez vite en terrain connu, et certains défauts seront malheureusement toujours présents (ah ces chers intérieurs ...). Vous débuterez donc l'aventure par un rappel des commandes et un briefing complet, mais l'action ne tardera pas à se faire sentir ! La campagne comporte un total de six missions, ce qui demeure un peu mince il est vrai. Néanmoins, l'équilibre du jeu a fait un pas en avant depuis Halo 3 et le jeu possède une intelligence artificielle très bien conçue et agissant de manière assez réaliste. Certaines scènes seront d'ailleurs modifiées en fonction de vos réactions.  Pour le reste, le gameplay demeure très conservateur, et il est toujours possible d'équiper deux armes simultanément. L'arme de gauche est actionnée par la gâchette gauche, l'arme de droite par la droite. Rien de compliqué, même si l'utilisation de deux armes interdit l'exécution de grenade. Vous pourrez d'ailleurs toujours choisir entre arme Covenant et arme Humaines, dont certaines ont connu des modifications. Vous pourrez également interagir sur les véhicules et virer le conducteur tel un GTA, pour prendre son contrôle. Bien évidemment les actions sont mentionnées à l'écran par les fameux messages. Les points de sauvegarde sont assez nombreux et cela se fait toujours automatiquement. Les temps de chargement restent assez discrets d'ailleurs. A noter qu'il est toujours possible de jouer à 4 en coopération et le tout reste très fluide.

Un multi dantesque ?

Différents modes sont présents, la capture du drapeau, le deathmatch en solo ou en équipe, etc ... Sur Xbox LIVE vous retrouvez vos habitudes, à savoir les parties rapides et l'optimatch. Cependant attaquer une partie d'emblée n'est pas souhaitable car le serveur vous envoie automatiquement là où il y a de la place, et vous ne pouvez pas choisir votre partie. Optimatch lui permet de créer ses parties, d'inviter son clan, et de choisir différentes options. Le mieux est évidemment de se servir de sa liste d'amis et de lancer les invitations. Option intéressante, si vous êtes l'hôte et que vous décidez d'arrêter la partie, vous pouvez donner vos "pouvoirs" à quelqu'un d'autre pour que la partie continue. Par contre vous ne gagnerez pas de points en jouant avec votre groupe. Seules les parties aléatoires rapportent quelque chose. A vous de voir comment vous souhaitez aborder Halo 3. Quoiqu'il en soit; la qualité du jeu réseau est indéniable et il est bien rare de rencontrer un problème malgré les nombreux éléments gérés par les serveurs. A chaque fin de rencontre, des statistiques apparaîtront à l'écran. Mieux elles seront conservées en mémoire, et même visible sur le site de Bungie. Il va falloir assurer pour ne pas être le dernier du tableau.  A noter la présence du nouveau mode Baptême du Feu, où l'objectif sera de repousser des hordes d'ennemis.

Et l'aspect technique ?

Halo 3 : ODST marque un peu le pas sur le plan graphique.  Les personnages et autres décors sont assez riches en détails, mais certaines scènes en intérieur, sont assez moyennes, le titre ayant peu évolué depuis Halo 3. Il n'en demeure pas moins que l'esthétique reste réussie et l'animation suit s'en sourciller. 

La maniabilité n'a pas changé d'un iota, vous retrouverez vite vos marques. Elle demeure toujours aussi efficace, prouvant que les FPS peuvent aussi s'en sortir sur console. La musique, elle aussi, reprend un ton similaire à Halo. Elle était très bien orchestrée donc c'est du tout bon. Par contre les doublages Français, très réussis au demeurant, sont parfois très approximatifs sur la traduction.

VERDICT

-

Halo 3 ODST demeure assez court en solo, et manque un peu d'éclat sur le plan technique. Néanmoins l'aspect multijoueur reste un argument de choix dans ce jeu X360.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés