Eat Lead : The Return of Matt Hazard
Plate-forme : Xbox 360 - PlayStation 3
Date de sortie : 26 Mars 2009
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


6/10

Jouant la carte de l'humour, voyons si Eat Lead ne devient pas l'arroseur arrosé.

Eat Lead : The Return of Matt Hazard est en réalité un jeu parodique. Il met en scène un personnage nommé Matt Hazard donc, censé avoir été une icône des années 1980, tombé dans l'oubli suite à une reconversion ratée dans le jeu de kart dix ans plus tard (n'est pas Mario qui veut). Le nouveau patron de l'éditeur Marathon Megasoft a décidé de le sortir du placard, pour incarner le rôle principal d'un jeu sur les consoles nouvelle génération, l'opposant à tous anciens ennemis. Mais dans le monde d'Eat Lead, tout devient réalité. Seule la mystérieuse "QA" peut vous aider à sortir de là en un seul morceau, car Marathon Megasoft a comme projet d'éliminer purement et simplement Matt Hazard, et lui a envoyé toutes les terreurs de son catalogue (zombies, cow-boys, sniper mutants, soldats, etc). Pas de surprise du côté de la forme, qui opte pour le jeu d'action à la troisième personne - ou TPS - genre ô combien fréquent sur les consoles actuelles. Mais le jeu de Vicious Cycle multiplie les clins d'oeils, comme avec par exemple ce personnage qui sort tout droit d'un tuyau vert, ou bien, les nazis qui vous attaquent et qui conservent une apparence 2D comme dans un FPS d'iD Software. Bref, on rencontrera pas mal de situations idiotes dans Eat Lead, ce qui apporte un peu de fraicheur à un genre surchargé à l'heure actuelle.

Hélas, tout n'est pas non plus parfait. Si les environnements font preuve d'une variété appréciable (et capable de changer rapidement d'ambiance, comme si Matt était dans la Matrice), la réalisation technique apparait en retrait, avec des graphismes peu détaillés pour un jeu Xbox 360, des animations rigides, et un manque de dynamisme certain dans les niveaux. La jouabilité se veut pour sa part dans la lignée du genre, et la bande son très stéréotypée, avec quelques commentaires assez cyniques de Matt Hazard. Quant à la durée de vie, elle reste assez bonne car même avec la difficulté de base, certains trouveront l'aventure corsée.

VERDICT

-

Plein d'humour, Eat Lead n'est pas non plus irréprochable. Le point le plus dérangeant est sans aucun doute son manque de rythme évident.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés