GTA IV : The Lost and Damned
Plate-forme : Xbox 360
Date de sortie : 17 Février 2009
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8/10

GTA IV accueille une première extension.

Retour à Liberty City

Nous revoici une fois de plus dans la ville de Liberty City déjà visitée dans GTA III (PS2/PC/Xbox), GTA Liberty City Stories (PS2/PSP) et GTA IV (PS3/X360/PC), mais l'intrigue se déroule ici un peu plus tard. Le personnage central se nomme Johnny Klebitz, un biker, membre du gang des Lost. Par conséquent, les déplacements en ville ont lieu cette fois en groupe, ce qui inclut quelques changements. Mais la mécanique du jeu n'a pas été bouleversé outre mesure, à ceci prêt que les développeurs ont ajouté de nombreux points de passage durant les missions. En outre, les statistiques des bikers augmentent au fil des missions, ce qui fait qu'il faudra faire attention à leur santé. En effet, si l'un des membres se fait tuer, il faudra embaucher un bleu. Mais grâce à votre portable, il sera vite permis d'appeler des renforts, si la situation dégénère trop.

Comme à l'accoutumée, le « free roaming gameplay » occupe une fois encore une place centrale. Ce concept offre la possibilité de découvrir la ville en toute liberté pour gagner de l’argent comme vous l’entendez et exécuter une foule de tâches lucratives qui vous permettront de monter sans cesse plus haut sur l'échelle de la criminalité. Bien que la liberté soit le maître-mot du gameplay, le jeu s’articule autour d’un récit composé d’une série de missions principales et secondaires, allant de pratiques « innocentes », telles que le déplacement de voitures volées, à des « actes criminels plus lourds », tels que racket et meurtres.  Évidemment la ville reste interactive. Vous pourrez détrousser les gens, entamer une course poursuite avec la Police. Sinon vous retrouvez évidemment certaines pseudo missions d'infiltrations qui dégénéreront vite une fois l'objet récupéré. Et comme Liberty City est une reproduction de New York, vous pourrez y découvrir pas mal de monuments célèbres.

Le renouveau de GTA

Techniquement parlant, GTA IV : The Lost and Damned se veut très proche de GTA IV. Les gens dans la rue réagissent à tous les événements et à cela s'ajoute un cycle jour-nuit complet, la vie quotidienne s'adaptant au moment de la journée.  Côté animation, certains ralentissements subsistent toujours mais ça reste globalement fluide. Il y a moins de temps de chargements que dans l'original, puisque le jeu est directement lancé du disque dur de la Xbox 360. Quelques problèmes de caméra apparaissent également, ce qui ne nuit pas à la jouabilité d'ensemble. Jouabilité qui n'a pas fondamentalement bougé par rapport aux autres GTA,  mais qui s'est enrichi de quelques fonctions.

La durée de vie est assez honnête, comptez une dizaine d'heures pour le finir. Cette extension comprend également des nouveaux modes multijoueurs comme le duel moto vs hélicoptère, la défense de territoire, ou encore la Protection de Témoins. Les musiques enfin, sont disponibles une fois dans son véhicule comme à l'accoutumée. Évidemment les radios ont été adaptés et vous retrouvez quelques standards. Globalement le tout est de qualité, tout comme les doublages Américains et les différents bruitages du jeu.

 

VERDICT

-

Une première extension réussie pour GTA IV et qui prolonge efficacement l'expérience de jeu.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés