Resonance of Fate (End of Eternity)
Plate-forme : Xbox 360 - PlayStation 3
Date de sortie : 26 Mars 2010
Résumé | Test Complet | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
RPG
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Après Infinite Undiscovery et Star Ocean IV, tri-Ace lance un nouveau jeu de rôles sur les consoles HD.

Un étrange RPG.

Signé tri-Ace, Resonance of Fate prend place dans un futur proche, où l'air à la surface de la planète n'est plus sain. L'humanité a trouvé refuge dans d'immenses structures urbaines, dont on ignore tout au début du jeu, si ce n'est qu'une drôle de secte commande l'ensemble. Pour effectuer toutes leurs besognes, ils font appel à des mercenaires, dont font parti Vasheron Zephyr et Leanne, les personnages que vous incarnerez. Ainsi, à chacun instant, ils devront risquer leur vie pour des missions parfois particulièrement idiotes. Un jour pourtant, profitant de la grogne grandissante, il décide de se rebeller.

La première chose que l'on remarque dans Resonnance of Fate, c'est sa très grande griseur. Les décors sont particulièrement ternes, et essentiellement constitués de bâtiments et de bâtiments où vous progresserez au fil de l'aventure. Les ennemis ne sont pas visibles sur la carte, et les combats surviennent très régulièrement. Mais il n'y a aucun intermède entre les phases d'exploration et les phases de combat, ce qui fera déjà plaisir. Autre changement, le système de combat laisse un peu de côté le sacro-saint tour par tour, au profit d'affrontements tournés davantage vers l'action. Les personnages pourront être équipés de différentes compétences et évolueront naturellement lors de la partie.

Un ensemble homogène ?

PS3 oblige, Resonance of Fate devait proposer une réalisation magistrale. Dans les faits, c'est moins exact. Si le rendu HD apporte une précision indéniable, certains environnements s'avèrent assez discutable sur leurs choix artistiques. Le rendu globale reste néanmoins très satisfaisant, mais certains pourront trouver le design des personnages un peu niais. Le jeu est assez fluide, bien que certaines saccades se font sentir, et  est également baigné de nombreuses scènes cinématiques, une habitude du genre là encore.

La jouabilité du jeu est assez facile à prendre en main, mais le jeu n'en demeure pas moins riche pour autant, servi par un scénario assez obscur et une difficulté particulièrement relevé. L'intrigue principale s'avère par ailleurs assez longue (une quarantaine d'heures environ), . Accompagné de musiques toujours aussi bien orchestrées, Resonance of Fate comprend des doublages tout en Anglais, et des textes écrans dans la langue de Molière.

VERDICT

-

Resonance of Fate est un jeu de rôles globalement sympathique et assez dynamique. On pourra cependant regretter sa grande austérité, et un scénario qui met du temps à livrer tous ses secrets.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés