Moon
Plate-forme : Dual Screen
Date de sortie : 27 Juin 2009
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
FPS
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Après Dementium, Renegade Kid lance Moon, un nouveau FPS futuriste pour Nintendo DS.

Objectif Lune.

Nous sommes en 2058. Les Etats-Unis ont installé plusieurs bases sur la Lune, où ils réalisent de multiples expériences scientifiques. Incarnant le Major Kane, Officier responsable du Centre de Recherches Extra-Terrestres, vous devrez mettre à jour une importante découverte, qui pourrait bien changer la face du monde. En effet, des ruines ont été découvertes sur le satellite de la Terre, témoignant de la présence d'une ancienne civilisation extraterrestre, aujourd'hui disparue. Enfin peut être pas réellement puisque des membres de la base Alpha se sont littéralement évaporés. Des rumeurs évoquent d'étranges fluctuations énergétiques sur les lieux du drame, peut être que quelqu'un est responsable de cela ? Dans sa mission, le major Kane sera guidé par le général Lambert, qui lui donnera des ordres via son radio émetteur et indiquera l'évolution de l'enquête. Le capitaine Tsukimagi  livrera pour sa part des conseils sur la marche à suivre, tandis qu'un personne pour le moins énigmatique se manifestera à plusieurs reprises dans la partie. Quoiqu'il en soit, ce dernier semble bien connaître les recoins de la Lune et la technologie extra-terrestre ...

Développé par Renegade Kid, Moon est un FPS 3D rappelant quelque peu Metroid Prime Hunters. Après une courte cinématique en images de synthèse, nous prenons donc le contrôle d'un personnage enfermé dans sa combinaison spatiale (qu'il ne quittera jamais), dans une ambiance assez inquiétante. Dans l'espace il n'y a aucune loi ni aucun support possible, Kane devra employer tous ses talents pour revenir vivante. Les niveaux s’enchaînent frénétiquement sans à-coups en s’affichant sur l'écran supérieur de la Nintendo DS, alors qu'une carte des lieux traversés s’affiche sur l’écran tactile. Pour se déplacer, il suffit d'utiliser la croix directionnelle (ou les boutons pour les gauchers) alors que le stylet est utilisé pour bien examiner une zone ou viser avec son arme, un peu comme dans un FPS sur PC. Les icônes stratégiquement placées sur l'écran tactile permettent également de changer d’armes ou d'utiliser son drone avec la plus grande simplicité. Car si Kane ne peut pas se mettre en boule comme Samus Aran (Metroid), il peut guider un droïde à distance, permettant de libérer des passages ou de briser des champs de force. Quelquefois, vous aurez également à vous déplacer à la surface de la Lune. Pour une plus grande rapidité et pour accéder à certains endroits, il sera nécessaire d'utiliser la Lola-RR10, un véhicule terrestre à répulsion pour reconnaissance sous faible gravité.

Une ambiance travaillée.

Autant l'avouer tout de suite, Moon n'a rien d'un jeu de tir rustre. Au contraire, il est davantage centré sur l'exploration, comme la série Metroid, un titre qui a vraisemblablement servi de modèle au studio Renegade Kid. Ainsi dans les niveaux traversés, on devra collecter de nombreux objets pour poursuivre sa route, récupérer des bonus pour améliorer ses conditions, ou encore utiliser des terminaux pour télécharger de nouvelles cartes. Et s'il n'est pas possible de scanner l'environnement, on trouvera de nombreux ordinateurs, permettant de comprendre les phénomènes prenant place sur la Lune. Et ce ne sera pas beau à entendre ... ni à voir. Fort heureusement, les développeurs ont laissé de nombreux points de sauvegarde (les portes marquées d'une flèche verte) et la progression s'enregistre automatiquement une fois le niveau terminé. Côté armes, on trouvera un mélange utile de technologies humaines et extra-terrestres, de quoi arriver assez détendu face aux boss que comportent l'aventure.

Sur le plan technique, Moon propose un graphisme plutôt détaillé avec des décors convaincants (bien qu'un peu répétitif aussi), une 3D très stable, et des effets de lumière bien gérés. L'animation se montre également très fluide, et sans temps de chargement.  Le titre tourne d'ailleurs sur une évolution du moteur de Dementium, et on aura plaisir à parcourir les divers environnements que comporte le jeu (dont une belle surprise à la fin) . Ce huis-clos galactique, avec ses bases aux couleurs flashys évoquent à de nombreuses reprises la série Metroid Prime, et le schéma de commandes est d'ailleurs identique donc facile d'accès. A signaler d'ailleurs que la barre de vie du personnage ne se restaure pas automatiquement, au contraire de nombreux FPS actuels sur consoles. Dans Moon, il faudra ramasser une sorte de canettes bleus lâchée par les ennemis, ou bien trouver un point de sauvegarde, pour restaurer sa santé. Le jeu est heureusement plus long à boucler que Dementium, et il faudra une petite dizaine d'heures pour en voir le bout. La difficulté générale est très équilibrée (plusieurs options disponibles) et la bande son contribue à renforcer l'ambiance, avec des bruitages sourds, et des musiques technoïdes (pas toujours harmonieuses ceci dit). Enfin, en récupérant des artefacts cachés, on pourra débloquer de nouveaux niveaux bonus. Notons qu'il est également possible de refaire les épisodes déjà terminés dans la partie rapide.

VERDICT

-

Très bien réalisé, Moon est un agréable divertissement et un jeu d'action rondement mené. L'ambiance y monte crescendo, et le gameplay demeure sans faille.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés