James Cameron's Avatar : The Game
Plate-forme : PlayStation 3 - Xbox 360 - Wii
Date de sortie : 03 Décembre 2009
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


6.5/10

Avant même sa sortie en salles (le 16 décembre), Ubi Soft adapte Avatar en jeu vidéo.

Une séduisante odyssée ?

Signé James Cameron, Avatar prend place sur la planète Pandora, un monde où tout bascule.Vous y incarnez un soldat de la RDA fraichement débarqué sur les lieux afin d'extraire une puissance source d'énergie. Mais Pandora n'est pas un lieu inhabité, et tout apparaît hostile à l'homme, que ce soit la faune ou la flore, mais surtout les Na'Vi, des humanoïdes à la peau bleu mesurant près de 3m. La particularité de notre personnage, Ryder, c'est sa base génétique modifiable. Après utilisation d'un sérum, le soldat peut en effet se transformer en Na'Vi, et l'armée décide alors de l'envoyer espionner l'ennemi. L'aventure prend alors deux chemins différents : Soit vous obéissez aux ordres et renseigner la RDA, soit vous acceptez de rejoindre les Na'Vi et devenez donc l'ennemi de vos anciens compagnons de route. Naturellement, chaque camp a ses forces et faiblesse. La RDA peut compter sur sa supériorité technologique pour utiliser des matériels très performants. D'un autre côté, les Na'Vi connaissent parfaitement leur planète, et tous ses habitants n'hésiteront pas à vous seconder pour éliminer l'envahisseur. L'armement de la RDA est également beaucoup plus conséquent que celui des Na'Vi, mais ces derniers bénéficient de réflexes hyper développés pour compenser.

Si Avatar présente des phases de jeu assez différentes suivant l'unité choisie, le titre évolue dans chaque cas à la troisième personne, avec une vue de dos du soldat Ryder. La réalisation technique est un peu moins reluisante hélas. Non pas le jeu soit laid (au contraire même), mais la jungle manque singulièrement de variété. Toujours les mêmes plantes, les mêmes arbres, et les mêmes bugs, forcément ça lasse après quelques heures de jeux. Et que dire de l'animation ? La gestion des collisions est une aberration,  les déplacements manquent singulièrement de réalisme, quant à la caméra, elle se perd souvent dans le décor, ce qui nuit évidemment à la visibilité. Finalement, Avatar tourne rapidement au simple jeu de tir aux pigeons, et on ne pourra même pas dire que la jouabilité aide beaucoup, tant elle se montre complexe à l'utilisation. Bref, malgré des idées intéressantes et un cadre original, Avatar n'a pas su tout donner, sans doute que son temps de développement a été trop écourté pour être lancé simultanément avec le film ...


VERDICT

-

Malgré de bonnes idées et une réalisation technique très correcte, Avatar manque cruellement de finition et se montre rapidement très répétitif. Un titre sympathique à défaut d'être bouleversant.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés