Time Splitters : Future Perfect
Plate-forme : GameCube
Date de sortie : 25 Mars 2005
Résumé | Test Complet | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
FPS
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8.6/10
Frd revient avec son grand amour, la série TimeSplitters, pour un troisième volet qui ne manque pas d'arguments.

Cortez is back !

Le sergent Cortez qui se place comme étant le dernier espoir pour arrêter les TimeSplitters, est renvoyé dans le passé à la recherche des cristaux du temps, dont il doit détruire la source pour éviter que les voyages spatio-temporels continus.

Après un rapide briefing, vous vous retrouvez rapidement dans un milieu hostile, dans les années 20 à proximité d'une île mystérieuse. Vous tombez sur un personnage, qui vous semblera très familier si vous avez déjà joué au second épisode. Mais ici, vous ne pourrez plus employer vos supers gadgets. Place aux armes de l'époque ! Vous l'aurez compris, le concept du jeu est toujours de visiter différentes époques, et de découvrir ce qu'il se trame dans le passé-présent-futur. Mais cet opus se veut plus violent que le second volet, d'où l'apparition d'un 18 +. Dans un manoir en 1994, on se croirait presque dans Resident Evil !

Seul au monde ?

Que nenni ! Cortez sera désormais aidé dans ses différentes missions par des personnages de l'époque. Par exemple, on retrouvera Huggy les bons tuyaux dans les années 70 avec qui il faudra co-opérer pour avancer et retrouver le mystérieux voyageur du temps. Au fur et à mesure de la progression, vous débloquerez des personnages jouables dans le mode Arcade. Il y en a 149 en tout et on retrouve une quinzaine de niveaux.

Les paradoxes temporels sont aussi monnaie courante dans le jeu. Il n'est pas rare de rencontrer votre alter ego du futur ou du passé dans les différentes missions. Cela surprend toujours, même si le jeu est beaucoup plus tourné vers le futur que le précédent opus. A vrai dire, l'époque la plus ancienne visitée est 1924. Il en résulte qu'évidemment, les décors mais plus généralement l'atmosphère de TS3 a quelque peu changé, l'essentiel des niveaux se déroulant durant les temps actuels ou dans un futur lointain.

14 modes multijoueurs

Le gros point fort de TS c'est son mode multijoueur. Dans ce volet, il y en a 14 dont les classiques du genre comme la capture de drapeau, l'attaque ou au contraire la défense, la protection d'un personnage, le mode miniature (celui qui fait le meilleur score sera tout petit et donc difficilement touchable), bref Future Perfect n'a pas oublié son humour so British. N'oublions pas non plus qu'il sera toujours possible de créer ses maps, par contre pas de mode Online dans cette version.

Autre mode très intéressant, le jeu à deux joueurs en coopération sur écran splitté et le mode Défi dans lequel on doit décapiter des morts vivants, faire des courses à bord d'un chat télécommandé, détruire des cibles, etc .... En tout, 21 épreuves vous attendent.

Toujours le même moteur

Globalement TS 3 est assez beau, même si le moteur commence à un peu vieillir. Il n'en demeure pas moins que le jeu est plus fin que ces prédécesseurs avec davantage de polygones à l'écran, et des textures plus riches. Il y a par ailleurs pas mal de clin d'oeil à Second Sight dans le jeu.

L'animation suit s'en sourciller même si quelques fois, l'écran est très surchargé. Mais la jouabilité, très accessible et reprenant le schéma initié avec GoldenEye, vous permettra toutes les folies. Si malgré tout vous vous sentiez un peu perdu, il est possible de reprogrammer les commandes à sa convenance.

Musicalement, on retrouve des doublages Français de très bonne facture, des bruitages percutants, ainsi que des thèmes entraînants. Mention spéciale à la scène en discothèque.

Enfin si le mode solo reste relativement court (comptez une dizaine d'heures), c'est véritablement le mode multijoueur qui vous scotchera à l'écran durant un long moment. TS est toujours aussi fun !

 

VERDICT

-

Time Splitters : Future Perfect est un jeu très accessible qui comblera les amateurs de FPS Cubien. Le mode solo se révèle très sympathique, et le mode multi propose un challenge intéressant. Un troisième volet efficace donc, à défaut d'être très original.

© 2004-2017 Jeuxpo.com - Tous droits réservés