Aliens vs Predator
Plate-forme : Xbox 360 - PC - PlayStation 3
Date de sortie : 19 Février 2010
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
FPS
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7/10

Après des années d'absence, la saga Aliens vs Predator revient sur consoles.

Un scénario original.

Développé par Rebellion, Aliens vs Predator n'est pas l'adaptation du film éponyme, mais un titre qui propose une histoire totalement nouvelle, mettant en scène la société Weiland Yutani, qui cherche toujours à mettre la main sur la technologie des Yautjas (Predators), et qui joue à l'apprenti-sorcier en continuant ses expériences sur des xénomorphes (Aliens). A l'instar de l'excellent Alien Resurrection, les choses vont vite dégénérer, et les Aliens vont s'échapper jusqu'à envahir la colonie terrienne. Si cela ne suffisait pas, les Predator s'intéressent à la mystérieuse pyramide, et envoie une escouade sur la planète. C'est le début d'une lutte féroce entre trois espèces, les Marines, les Aliens et les Predator, et à partir de là, libre à vous de choisir quel protagoniste vous allez diriger. La campagne solo offrira donc de subtiles différences suivant la race incarnée, et la jouabilité sera également très différente.

Avec les Marines, les contrôles sont ceux d'un FPS tout ce qu'il y a de plus classique, avec ses armes mécaniques et une pauvre petite lampe de poche pour voir dans l'obscurité. Le seul salut viendra de la présence d'un détecteur de mouvements dans l'inventaire, permettant de mieux appréhender la situation. Les Aliens sont quant à eux capables de s'agripper partout, bougent extrêmement vite, et sont maîtres dans les ténèbres. Ils n'offrent pourtant pas une grande résistance et préfèreront surprendre un Marine esseulé tel un Sam Fisher dans Splinter Cell, mais avecc une jouabilité beaucoup moins évidente. Tête en bas, difficile d'avoir les idées claires il est vrai. Enfin, avec les Prédators, place à l'équipement tape à l'oeil et aux derniers gadgets technologiques à la mode. Pour le moins furtif, il sera capable de ne faire qu'un avec son environnement et faire des sauts gigantesques. Mais son équipement demandera beaucoup d'énergie, et mieux vaudra t-il profiter de l'effet de surprise que de compter sur sa supériorité technique face aux Aliens.

Une réalisation à la hauteur ?

S'il n'est pas le plus beau titre actuel, Aliens vs Predator profite d'un graphisme globalement convaincant et d'environnements assez variés. Certaines textures se montrent assez limités, mais dans l'obscurité ambiance, cela passera plus facile. Pour le moins accessible, le gameplay demeure assez grand public et ne requiert pas grande concentration. Il s'agit d'un FPS tout ce qu'il y a de plus rustre, parfois particulièrement violent, et à l'intelligence artificielle très moyenne. D'aucuns trouveront le concept un peu dépassé, mais le titre est amusant, et c'est là le principal.

Les musiques sont généralement issus des films Aliens et Predator, et se montrent donc assez réussis. Les doublages s'avèrent corrects, sans plus, et manquent généralement d'intensité. La durée de vie occupera une bonne dizaine d'heures en solo, la moyenne actuelle. En multijoueur, on retrouvera des modes assez dynamiques, et la plupart centré sur la compétition.

VERDICT

-

Aliens vs Predator est un titre assez réussi. Même s'il n'a pas la profondeur des ténors du genre, le titre de Rebellion s'avère assez varié, et demeure très accessible. Un titre grand public et plutôt sympathique au final.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés